La Chair des mots

RAMEAU

Poésie

Pour les chasseurs, les vrais, il faut que ça palpit’e de plumes et de
Ramage,
Il faut que ça ait peur, il faut que ça se sauve, bref, que ce soit
"Sauvage"...

Henri Tachan, La Chasse

Étymologie

Rameau < lat.pop. ramellus < lat. ramus = le rameau, la branche

Domaines

La faune et la flore : ramage, ramager, ramée, ramier, ramification, ramifier, ramille, ramure, rémige
Le corps : rémoulade
Le travail manuel : birème, ramage, ramager, rame, ramer, ramescence, rameur, rameux, ramification, ramifier, ramonage, ramoner, ramoneur, rinceau, trirème
Divers : Rémi

Commentaire

Le rameau se retrouve dans des termes comme la ramille (dernière division des rameaux), la ramure (ensemble des branches d’un arbre), la ramée (branches coupées avec leurs feuilles vertes), la ramescence (disposition en rameaux, en botanique). Le rinceau (ornement architectural fait d’éléments végétaux entrelacés) et le ramier (gros pigeon qui vit dans les arbres et qu’on appelle aussi palombe) sont très proches du sens premier. Le ramage est le chant de séduction des oiseaux qui paradent dans les arbres. Le ramage (associé au verbe ramager) est aussi un quasi synonyme de rinceau. La ramification est une division successive d’un végétal arborescent ou de quelque chose qui est structuré comme ce végétal (arbre généalogique, système sanguin, nerveux… ). Le rameau peut évoluer en rame : la sous-fam. est nombreuse, incluant le ramonage. L’image de la rame se retrouve dans les rémiges qui sont les grandes plumes de l’aile d’un oiseau. Le prénom Rémi signifie sans doute le rameur. Pour finir, le terme rémoulade appartient selon les uns à la famille de moudre (le raifort serait broyé au pilon et moulu), selon les autres à celle de rameau. Le terme serait (Jacqueline Picoche) un croisement du grec armorakia (le raifort, le radis sauvage) latinisé en armoracea ou armoracia et de ramus (le rameau, le petit morceau).

Complément

Une autre étymologie de Rémi rapproche le prénom du mot lat. remedium (le remède (cf. l'entrée mode)) : Rémi serait alors celui qui soigne, le médecin. Pour d’autres pistes encore, on se reportera utilement à l’article Rémi de l’encyclopédie Wikipédia.

Masquer les abréviations

Afficher les abréviations

Abréviations et conventions concernant la langue :

abr. abréviation
adj. adjectif
adv. adverbe
a. fr. ancien français
c.-à-d. c’est-à-dire
cf. confer
ex. exemple
fam. familier
fém. féminin
hyb. hybride
id. idem, pareillement
loc. locution
masc. masculin
neut. neutre
part. participe
p.-ê. peut-être
plur. pluriel
pop. populaire
préf. préfixe
prép. préposition
pron. pronom
rac. racine
sing. singulier
subst. substantif
suff. suffixe
vb verbe


Abréviations et conventions concernant le latin :

bas lat. bas latin (à partir du IIIe siècle de notre ère)
lat. latin classique
lat. ecclés. latin ecclésiastique (langue des auteurs chrétiens à partir de la fin de l’Empire)
lat. imp. latin impérial (à partir de la fin du 1er siècle de notre ère)
lat. méd. latin médiéval (à partir du VIIe siècle de notre ère, langue écrite)
lat. pop. latin populaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
lat. vulg. latin vulgaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
grom gallo-roman = latin parlé au Moyen Âge
lat. bot. latin des botanistes


Abréviations et conventions concernant les autres langues :

alld. mot directement emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
als. mot directement emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
angl. mot directement emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
ara. mot directement emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
bre. mot directement emprunté au breton, mais d’origine latine
celt. mot directement emprunté au celtique, mais d’origine latine
esp. mot directement emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
germ. mot directement emprunté au germanique, mais d’origine latine
it. mot directement emprunté à l’italien, mais d’origine latine
occ. mot directement emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
piém. mot directement emprunté au piémontais, mais d’origine latine
port. mot directement emprunté au portugais, mais d’origine latine
prov. mot directement emprunté au provençal, mais d’origine latine

< alld. mot emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
< als. mot emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
< angl. mot emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
< ara. mot emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
< bre. mot emprunté au breton, mais d’origine latine
< celt. mot emprunté au celtique, mais d’origine latine
< esp. mot emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
< germ. mot emprunté au germanique, mais d’origine latine
< it. mot emprunté à l’italien, mais d’origine latine
< occ. mot emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
< piém. mot emprunté au piémontais, mais d’origine latine
< port. mot emprunté au portugais, mais d’origine latine
< prov. mot emprunté au provençal, mais d’origine latine
i.-e. indo-européen
arg. argot
arc. archaïque