La Chair des mots

PAILLE

Poésie

L’or des pailles s’effondre au vol siffleur des faux
Dont l’éclair plonge, et va luire, et se réverbère.

Paul Verlaine, Sagesse, C’est la fête du blé, c'est la fête du pain

Étymologie

Paille < lat. palea = la balle de blé, la paille. Voir aussi l’entrée "palier".

Domaines

Les quatre éléments : pailleteur, paillette
La faune et la flore : paille-en-queue
L’habitat : paillote
Le travail manuel : dépaillage, dépailler, empaillage, empaillé, empaillement, empailler, empailleur, page, pageot, paillasse, paillasson, paillassonnage, paillassonner, paillé, pailler, paillet, pailletage, pailleté, pailleter, pailleteur, pailleur, pailleux, paillis, paillon, paillot, paillote, pajot, rempaillage, rempailler, rempailleur
Les sentiments : paillard, paillarder, paillardise
Les loisirs : pailletage, pailleté, pailleter

Commentaire

La paille, en dénotation, occupe une très grande place dans la famille, jusqu’au paillon qui entoure les bouteilles de chianti, au paillot (parfois pageot) constituant une sorte d’alaise dans un lit d’enfant, à la paillote qui est une hutte à toit de paille, au paillet qui est une natte de cordage tressé destiné à protéger un objet du frottement, au pajot (ou pageot, ou page) qui est le nom populaire du lit, et renvoie à l’époque où un grand sac rempli de paille faisait office de matelas. Le paillard est d’abord le gueux qui dort sur une paillasse, puis celui qui profère des propos grivois, qui fait preuve de paillardise. Paille-en-queue est l’autre nom du phaéton, un oiseau dont la queue présente deux longues plumes rectrices médianes.
Requiem pour un métier d’autrefois : le pailleur vendait ou transportait de la paille. (Gérard Boutet, La France en héritage, Perrin, 2007)

Complément

Quand le terme page, au masc., désigne un jeune noble au service d’un seigneur, ou quand il s’agit de la page (d'un livre par ex.), voir à l’entrée paix.

Masquer les abréviations

Afficher les abréviations

Abréviations et conventions concernant la langue :

abr. abréviation
adj. adjectif
adv. adverbe
a. fr. ancien français
c.-à-d. c’est-à-dire
cf. confer
ex. exemple
fam. familier
fém. féminin
hyb. hybride
id. idem, pareillement
loc. locution
masc. masculin
neut. neutre
part. participe
p.-ê. peut-être
plur. pluriel
pop. populaire
préf. préfixe
prép. préposition
pron. pronom
rac. racine
sing. singulier
subst. substantif
suff. suffixe
vb verbe


Abréviations et conventions concernant le latin :

bas lat. bas latin (à partir du IIIe siècle de notre ère)
lat. latin classique
lat. ecclés. latin ecclésiastique (langue des auteurs chrétiens à partir de la fin de l’Empire)
lat. imp. latin impérial (à partir de la fin du 1er siècle de notre ère)
lat. méd. latin médiéval (à partir du VIIe siècle de notre ère, langue écrite)
lat. pop. latin populaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
lat. vulg. latin vulgaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
grom gallo-roman = latin parlé au Moyen Âge
lat. bot. latin des botanistes


Abréviations et conventions concernant les autres langues :

alld. mot directement emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
als. mot directement emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
angl. mot directement emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
ara. mot directement emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
bre. mot directement emprunté au breton, mais d’origine latine
celt. mot directement emprunté au celtique, mais d’origine latine
esp. mot directement emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
germ. mot directement emprunté au germanique, mais d’origine latine
it. mot directement emprunté à l’italien, mais d’origine latine
occ. mot directement emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
piém. mot directement emprunté au piémontais, mais d’origine latine
port. mot directement emprunté au portugais, mais d’origine latine
prov. mot directement emprunté au provençal, mais d’origine latine

< alld. mot emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
< als. mot emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
< angl. mot emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
< ara. mot emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
< bre. mot emprunté au breton, mais d’origine latine
< celt. mot emprunté au celtique, mais d’origine latine
< esp. mot emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
< germ. mot emprunté au germanique, mais d’origine latine
< it. mot emprunté à l’italien, mais d’origine latine
< occ. mot emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
< piém. mot emprunté au piémontais, mais d’origine latine
< port. mot emprunté au portugais, mais d’origine latine
< prov. mot emprunté au provençal, mais d’origine latine
i.-e. indo-européen
arg. argot
arc. archaïque