La Chair des mots

INFLATION

Poésie

N’écoutez pas ces gens qui disent : soyez sages !
La sagesse est de fuir tous ces mornes visages !
Soyez jeunes, gais, vifs, amoureux, soyez fous !

Victor Hugo, Océans (recueil de poèmes posthumes), Ô jeunes gens...

Étymologie

Inflation < lat. inflatio = le gonflement, la dilatation < inflare = souffler dans, gonfler < flare = souffler < rac. i.-e. *bl qui signifie souffler et gonfler

Domaines

Les quatre éléments : soufflard
La faune et la flore : flûteau, folliculaire, follicule
Le corps : essoufflement, essouffler, flageolant, flageoler, flatueux, flatulence, flatulent, flatuosité, folliculine, gonflette, souffle, soufflé, souffler
Le travail manuel : boursouflé, boursouflement, boursoufler, boursouflure, dégonflage, dégonflé, dégonflement, dégonfler, désenfler, enflé, enfler, enflure, flûteur, garde-fou, gonflable, gonflage, gonflant, gonflement, gonfler, gonfleur, regonflement, regonfler, renflé, renflement, renfler, soufflage, soufflant, souffle, soufflement, souffler, soufflerie, souffletier, souffleuse, soufflure
Les arts : flageolet, flûte, flûté, flûter, flûteur, flûtiau, flûtiste, souffleur
Les sentiments : affolant, affolé, affolement, affoler, dégonflé, flagorner, flagornerie, flagorneur, fofolle, folasse, folâtre, folâtrer, folâtrerie, folichon, folichonner, folichonnerie, foufou, foutraque, louf, loufoque, loufoquerie, raffoler, soufflant, soufflante, soufflet, souffleter
La communication : enflure
Le travail intellectuel : folie, follement, follet, fou
La physique : feu follet, fleurer, follet, folliculine, folliculite (hyb.)
L’économie : anti-inflationniste, budgétivore, déflation, déflationniste, désinflation, inflationniste, stagflation
La médecine : fofolle, folasse, folie, follement, folliculite (hyb.), fou, insufflateur, insufflation, insuffler

Commentaire

On peut s’intéresser pour commencer au sens de souffler avec des termes comme l’essoufflement, essouffler, la flatulence, flatulent, la flatuosité, le soufflage, le souffle, le soufflé (en cuisine), le soufflet, souffleter, la soufflante (gros ventilateur et violente réprimande), le soufflard (jet intermittent de vapeur d’eau dans les régions volcaniques), le flageolet (instrument de musique), la flûte, le flûtiau, le flûtiste, le flûteau (appelé aussi plantain d’eau, sorte de jonc dont la tige rappelle la forme de la flûte). Flageoler signifie d’une part jouer du flageolet, et d’autre part trembler sur ses jambes, en particulier en parlant du cheval. Ce sens pourrait s’expliquer par la finesse des jambes du cheval, par rapport au reste de son corps, qui seraient comparées à la flûte nommée flageolet. Il reste comme ambiguïté que les jambes n’évoquent le flageolet que lorsque le cheval tremble… Le vb fleurer, contrairement aux apparences, n’est pas construit sur le rad. de fleur, mais de flator, à partir de flatus, le souffle, l’haleine, la respiration.
La seconde nuance, conséquence souvent de la première, est celle de gonfler, avec des termes comme boursoufler, la boursouflure, le dégonflage, dégonfler, désenfler, enfler, l’enflure, gonfler, le gonflage, le gonfleur, le renflement, renfler, la soufflure (cavité remplie de gaz), insuffler (sens littéral et figuré), l’inflation, la déflation, la désinflation, la stagflation. Le follicule est étymologiquement un petit sac. En botanique, c’est un fruit sec dérivant d’un carpelle isolé et s’ouvrant par une seule fente, et en anatomie, c’est une petite formation en forme de sac. La folliculite est une inflammation d’un follicule pileux, lésion élémentaire de l’acné. Le rattachement de flagorner à la famille de inflation est discuté. Il pourrait s’agir d’une évolution phonétique à partir de flageoler employé parfois jadis au sens de babiller, plaisanter, avec peut-être aussi un croisement avec corner…
Pour finir, une sous-fam. importante est celle de fou, affoler, la folie, folichon, le follicule, folâtrer, louloque, raffoler… Le bas lat. follis est devenu notre fou, comme adj., à partir du lat. follis signifiant le soufflet, le ballon, la vessie gonflée. Le fou est étymologiquement celui dont la tête n’est pleine que de vent. De fou, on tire affoler, la folie, le feu-follet, folichon, raffoler, louf, la loufoquerie, le garde-fou, foutraque, folâtrer
Requiem pour un métier d’autrefois : le souffletier fabriquait des soufflets.

Complément

Viennent du celtique via l’ang. : le budget, et via le breton : la bogue.
Au sens de «haricot», le flageolet appartient à la famille de faséole.

Masquer les abréviations

Afficher les abréviations

Abréviations et conventions concernant la langue :

abr. abréviation
adj. adjectif
adv. adverbe
a. fr. ancien français
c.-à-d. c’est-à-dire
cf. confer
ex. exemple
fam. familier
fém. féminin
hyb. hybride
id. idem, pareillement
loc. locution
masc. masculin
neut. neutre
part. participe
p.-ê. peut-être
plur. pluriel
pop. populaire
préf. préfixe
prép. préposition
pron. pronom
rac. racine
sing. singulier
subst. substantif
suff. suffixe
vb verbe


Abréviations et conventions concernant le latin :

bas lat. bas latin (à partir du IIIe siècle de notre ère)
lat. latin classique
lat. ecclés. latin ecclésiastique (langue des auteurs chrétiens à partir de la fin de l’Empire)
lat. imp. latin impérial (à partir de la fin du 1er siècle de notre ère)
lat. méd. latin médiéval (à partir du VIIe siècle de notre ère, langue écrite)
lat. pop. latin populaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
lat. vulg. latin vulgaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
grom gallo-roman = latin parlé au Moyen Âge
lat. bot. latin des botanistes


Abréviations et conventions concernant les autres langues :

alld. mot directement emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
als. mot directement emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
angl. mot directement emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
ara. mot directement emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
bre. mot directement emprunté au breton, mais d’origine latine
celt. mot directement emprunté au celtique, mais d’origine latine
esp. mot directement emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
germ. mot directement emprunté au germanique, mais d’origine latine
it. mot directement emprunté à l’italien, mais d’origine latine
occ. mot directement emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
piém. mot directement emprunté au piémontais, mais d’origine latine
port. mot directement emprunté au portugais, mais d’origine latine
prov. mot directement emprunté au provençal, mais d’origine latine

< alld. mot emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
< als. mot emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
< angl. mot emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
< ara. mot emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
< bre. mot emprunté au breton, mais d’origine latine
< celt. mot emprunté au celtique, mais d’origine latine
< esp. mot emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
< germ. mot emprunté au germanique, mais d’origine latine
< it. mot emprunté à l’italien, mais d’origine latine
< occ. mot emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
< piém. mot emprunté au piémontais, mais d’origine latine
< port. mot emprunté au portugais, mais d’origine latine
< prov. mot emprunté au provençal, mais d’origine latine
i.-e. indo-européen
arg. argot
arc. archaïque