La Chair des mots

CROIRE

Poésie

Sur les crédences, au salon vide : nul ptyx

Stéphane Mallarmé, Poésies, Ses purs ongles très-haut…

Étymologie

Croire < lat. credere. Étymologie pop. : credo (je crois) = cred-(la foi, la confiance) + do (= donner), d’où accorder sa confiance. Plus probablement, -do < rac. i.-e. *de- = placer qu’on retrouve dans le verbe faire. Credo = je place ma confiance en ou dans. Croire constitue une entrée spécifique pour ne pas encombrer un peu plus les entrées donner et faire, et à cause du doute qui subsiste sur son étymologie.

Domaines

Le corps : recru
L’habitat : crédence (< it.)
Les sentiments : accréditation, accréditer, accréditeur, accroire, créance, crédibiliser, crédibilité, crédible, crédit, créditer, crédule, crédulité, croyable, croyance, décrédibiliser, discrédit, discréditer, incrédibilité, incrédule, incrédulité, incroyable, incroyablement
La spiritualité : credo (lat.), croyance, croyant, incroyance, incroyant, mécréant, non-croyant
La politique : créance, récréance
L’économie : accréditation, accréditer, accréditeur, accréditif, créance, créancier, crédit, créditer, créditeur

Commentaire

Croire ou ne pas croire ? A côté du religieux, très présent, du croyant au mécréant, la famille s’invite dans divers domaines. Celui par ex. de la connaissance non raisonnée, plus forte que l’impression, moins forte que la certitude qui naît de la réflexion. C’est incroyable ce que certains sont crédules ! La finance est au moins aussi présente que la religion, avec le créancier, le crédit, et la politique, avec l’accréditation par ex. Pour finir, la crédence est un petit meuble sur lequel les plats étaient posés et goûtés par un serviteur pour inspirer confiance aux invités, et l’adj. recru, de fatigue plus souvent que de plaisir, signifie harassé, à partir du vb se recroire qui signifiait en anc. fr. s’avouer vaincu, se rendre à merci. Ce dernier terme permet de retrouver le sens fondamental de tous les termes de la famille, à savoir accorder, placer sa confiance en quelqu’un ou quelque chose.

Masquer les abréviations

Afficher les abréviations

Abréviations et conventions concernant la langue :

abr. abréviation
adj. adjectif
adv. adverbe
a. fr. ancien français
c.-à-d. c’est-à-dire
cf. confer
ex. exemple
fam. familier
fém. féminin
hyb. hybride
id. idem, pareillement
loc. locution
masc. masculin
neut. neutre
part. participe
p.-ê. peut-être
plur. pluriel
pop. populaire
préf. préfixe
prép. préposition
pron. pronom
rac. racine
sing. singulier
subst. substantif
suff. suffixe
vb verbe


Abréviations et conventions concernant le latin :

bas lat. bas latin (à partir du IIIe siècle de notre ère)
lat. latin classique
lat. ecclés. latin ecclésiastique (langue des auteurs chrétiens à partir de la fin de l’Empire)
lat. imp. latin impérial (à partir de la fin du 1er siècle de notre ère)
lat. méd. latin médiéval (à partir du VIIe siècle de notre ère, langue écrite)
lat. pop. latin populaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
lat. vulg. latin vulgaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
grom gallo-roman = latin parlé au Moyen Âge
lat. bot. latin des botanistes


Abréviations et conventions concernant les autres langues :

alld. mot directement emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
als. mot directement emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
angl. mot directement emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
ara. mot directement emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
bre. mot directement emprunté au breton, mais d’origine latine
celt. mot directement emprunté au celtique, mais d’origine latine
esp. mot directement emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
germ. mot directement emprunté au germanique, mais d’origine latine
it. mot directement emprunté à l’italien, mais d’origine latine
occ. mot directement emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
piém. mot directement emprunté au piémontais, mais d’origine latine
port. mot directement emprunté au portugais, mais d’origine latine
prov. mot directement emprunté au provençal, mais d’origine latine

< alld. mot emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
< als. mot emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
< angl. mot emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
< ara. mot emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
< bre. mot emprunté au breton, mais d’origine latine
< celt. mot emprunté au celtique, mais d’origine latine
< esp. mot emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
< germ. mot emprunté au germanique, mais d’origine latine
< it. mot emprunté à l’italien, mais d’origine latine
< occ. mot emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
< piém. mot emprunté au piémontais, mais d’origine latine
< port. mot emprunté au portugais, mais d’origine latine
< prov. mot emprunté au provençal, mais d’origine latine
i.-e. indo-européen
arg. argot
arc. archaïque