La Chair des mots

VOILER

Poésie

Cette aube qui met la voilette
Pour des larmes qui n’ont peut-être
Ni Dieu ni maître

Léo Ferré, Ni Dieu ni Maître

Étymologie

Voiler < lat. velare = couvrir d’un voile, voiler < velum = le voile. Le mot voile au fém. a sans doute la même origine, velum, mais au neut. plur. (vela) pris pour un fém. sing. Cependant, pour Littré comme pour les Romains, il existe deux termes velum : le premier, contraction de *veslum < *wes-lom, appartiendrait à la famille de vestis (cf. entrée vêtir), et le second, contraction de *vexlum < weg-s-lom, appartiendrait à la famille de vehere (cf. entrée voie). Il se peut aussi (autre piste évoquée par Ernout Meillet) que les deux velum soient issus d’un seul *weg-z-lom (évoluant en *wek-slo- pour donner le lat. velum) à partir de la rac. *weg- qui signifie tisser. Dans l’incertitude, "voiler" et "vexer" sont conservés comme entrées spécifiques.
De son côté, vexille < lat. vexilla (neut. plur. pris pour un fém. sing.) < vexillum = l’étendard des armées romaines < velum = la voile

Domaines

Le corps : voilé, voilette
Le travail manuel : dévoilement, dévoiler, grand-voile, la grand-voile, velarium (lat.), vélarium (lat.), vélique, velum (lat.), vélum (lat.), voilage, voile, voilé, voilerie, voilier, voilure
La communication : dévoilement, dévoiler, révélateur, révélation, révéler, vélaire
La spiritualité : révélation, révélé, révéler
La physique : révélateur
L’armée : vexillaire, vexille, vexillologie (hyb.)
Les loisirs : véliplanchiste, vélivole, vélivoliste

Commentaire

Le voile est d’abord ce qui couvre, ce qui cache, d’où dévoiler, révéler (enlever les voiles), la voilette. Voiler sert aussi à protéger, comme c’est le cas du velum (ou vélum) et du velarium (ou vélarium) qui abritait les spectateurs du soleil ou de la pluie dans les cirques et théâtres romains. Une consonne vélaire ([k] et [g] essentiellement) se forme au niveau du voile du palais. Un voile tendu, sur un bateau, devient une voile, et sur le champ de bataille, la voile devient vexille, c’est-à-dire étendard. La voile se courbe sous le vent, et un objet ainsi courbé, comme une roue de bicyclette après un choc, est dit voilé.

Masquer les abréviations

Afficher les abréviations

Abréviations et conventions concernant la langue :

abr. abréviation
adj. adjectif
adv. adverbe
a. fr. ancien français
c.-à-d. c’est-à-dire
cf. confer
ex. exemple
fam. familier
fém. féminin
hyb. hybride
id. idem, pareillement
loc. locution
masc. masculin
neut. neutre
part. participe
p.-ê. peut-être
plur. pluriel
pop. populaire
préf. préfixe
prép. préposition
pron. pronom
rac. racine
sing. singulier
subst. substantif
suff. suffixe
vb verbe


Abréviations et conventions concernant le latin :

bas lat. bas latin (à partir du IIIe siècle de notre ère)
lat. latin classique
lat. ecclés. latin ecclésiastique (langue des auteurs chrétiens à partir de la fin de l’Empire)
lat. imp. latin impérial (à partir de la fin du 1er siècle de notre ère)
lat. méd. latin médiéval (à partir du VIIe siècle de notre ère, langue écrite)
lat. pop. latin populaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
lat. vulg. latin vulgaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
grom gallo-roman = latin parlé au Moyen Âge
lat. bot. latin des botanistes


Abréviations et conventions concernant les autres langues :

alld. mot directement emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
als. mot directement emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
angl. mot directement emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
ara. mot directement emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
bre. mot directement emprunté au breton, mais d’origine latine
celt. mot directement emprunté au celtique, mais d’origine latine
esp. mot directement emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
germ. mot directement emprunté au germanique, mais d’origine latine
it. mot directement emprunté à l’italien, mais d’origine latine
occ. mot directement emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
piém. mot directement emprunté au piémontais, mais d’origine latine
port. mot directement emprunté au portugais, mais d’origine latine
prov. mot directement emprunté au provençal, mais d’origine latine

< alld. mot emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
< als. mot emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
< angl. mot emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
< ara. mot emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
< bre. mot emprunté au breton, mais d’origine latine
< celt. mot emprunté au celtique, mais d’origine latine
< esp. mot emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
< germ. mot emprunté au germanique, mais d’origine latine
< it. mot emprunté à l’italien, mais d’origine latine
< occ. mot emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
< piém. mot emprunté au piémontais, mais d’origine latine
< port. mot emprunté au portugais, mais d’origine latine
< prov. mot emprunté au provençal, mais d’origine latine
i.-e. indo-européen
arg. argot
arc. archaïque