La Chair des mots

VERROU

Poésie

Les verrous sont poussés au pays des merveilles

Robert Desnos, Le Poème à Florence

Étymologie

Verrou < lat. vulg. verruculum < veruculum = la petite broche < veru = la broche.
De son côté, vératre < lat. veratrum = l’ellébore, le vératre U (probablement) veru = la broche (à cause de la disposition des feuilles sur la tige ou de la forme globale de la plante, à moins que ce soit le sens de clôture que présente aussi veru qui explique cette parenté : les tiges de vératre, très résistantes, peuvent avoir été utilisées comme palissade).

Domaines

La faune et la flore : vératre, verrat
Le travail manuel : déverrouillage, déverrouiller, vérin, vérine, verrine, verrouillage, verrouiller, verrouilleur
La physique : vératrine

Commentaire

De la broche, il reste l’idée de fermeture qu’on trouve dans verrouiller par exemple. Ici, le mot verrine (ou plus logiquement vérine) appartient au voc. maritime et désigne selon Larousse un filin terminé par un croc pour haler les chaînes des navires. Le terme renvoie aussi (CNRTL) à une lampe de verre suspendue au-dessus du compas, pour éclairer le timonier pendant la nuit. Sous l’orthographe vérine exclusivement, le mot désigne aussi une grosse vis de charpentier. Le vérin renvoie à la forme primitive de la broche, sorte de pique devenue grosse vis. Il en va sans doute de même du verrat dont le nom évoquerait son sexe et l’usage qu’il en fait… Le vératre est une plante qui ressemble à la grande gentiane, mais attention : si la plante ressemble à une grande gentiane, mais que ses feuilles sont alternes, vous ne préparerez pas une liqueur avec ses racines, mais un bouillon d’onze heures.

Complément

Pour le mot verrine, voir aussi l’entrée voir.

Masquer les abréviations

Afficher les abréviations

Abréviations et conventions concernant la langue :

abr. abréviation
adj. adjectif
adv. adverbe
a. fr. ancien français
c.-à-d. c’est-à-dire
cf. confer
ex. exemple
fam. familier
fém. féminin
hyb. hybride
id. idem, pareillement
loc. locution
masc. masculin
neut. neutre
part. participe
p.-ê. peut-être
plur. pluriel
pop. populaire
préf. préfixe
prép. préposition
pron. pronom
rac. racine
sing. singulier
subst. substantif
suff. suffixe
vb verbe


Abréviations et conventions concernant le latin :

bas lat. bas latin (à partir du IIIe siècle de notre ère)
lat. latin classique
lat. ecclés. latin ecclésiastique (langue des auteurs chrétiens à partir de la fin de l’Empire)
lat. imp. latin impérial (à partir de la fin du 1er siècle de notre ère)
lat. méd. latin médiéval (à partir du VIIe siècle de notre ère, langue écrite)
lat. pop. latin populaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
lat. vulg. latin vulgaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
grom gallo-roman = latin parlé au Moyen Âge
lat. bot. latin des botanistes


Abréviations et conventions concernant les autres langues :

alld. mot directement emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
als. mot directement emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
angl. mot directement emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
ara. mot directement emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
bre. mot directement emprunté au breton, mais d’origine latine
celt. mot directement emprunté au celtique, mais d’origine latine
esp. mot directement emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
germ. mot directement emprunté au germanique, mais d’origine latine
it. mot directement emprunté à l’italien, mais d’origine latine
occ. mot directement emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
piém. mot directement emprunté au piémontais, mais d’origine latine
port. mot directement emprunté au portugais, mais d’origine latine
prov. mot directement emprunté au provençal, mais d’origine latine

< alld. mot emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
< als. mot emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
< angl. mot emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
< ara. mot emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
< bre. mot emprunté au breton, mais d’origine latine
< celt. mot emprunté au celtique, mais d’origine latine
< esp. mot emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
< germ. mot emprunté au germanique, mais d’origine latine
< it. mot emprunté à l’italien, mais d’origine latine
< occ. mot emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
< piém. mot emprunté au piémontais, mais d’origine latine
< port. mot emprunté au portugais, mais d’origine latine
< prov. mot emprunté au provençal, mais d’origine latine
i.-e. indo-européen
arg. argot
arc. archaïque