La Chair des mots

TONNE

Poésie

Pauvre Diogène, pauvre Diogène
T’as pas fini de tendre le dos
Les tiens ignorent qu’on peut encore
Être libre dans un tonneau

Leny Escudero, Pauvre Diogène

Étymologie

Tonne < bas lat. tunna < celtique (anc. irl.) tonn = la peau. De ce sens de peau, on serait passé à celui de sac en cuir, outre pour le vin, puis tonneau, puis tonne.

Domaines

L’habitat : tonnelle
Le travail manuel : entonner, entonnoir, tonneau, tonnelage, tonnelet, tonnelier, tonnellerie, tunnel (< ang.)
Le travail intellectuel : tonnage

Commentaire

Au pays où le vin coule à flot, il n’est pas surprenant de voir la tonne passer de quelques litres à mille, via le tonnelet, puis le tonneau. Entonner, ici, c’est faire entrer un liquide dans une tonne, voire un gosier altéré. Le terme tonnelle a d’abord désigné un treillage en berceau couvert de verdure, puis un filet pour prendre les perdrix, puis une figure de bœuf ou de cheval, de bois ou de carton peint, que le chasseur pousse devant lui, pour s’approcher des perdrix sans les effrayer, et les faire avancer vers le filet. L’origine de tonnelle est donc tonneau, "à cause de la ressemblance de construction ; la tonnelle, berceau, étant soutenue par des cercles en bois, qui entrent aussi, comme soutiens, dans la tonnelle filet et dans la tonnelle figure". (Littré) Quant à tunnel, d’abord écrit tonel, il vient du mot tonnelle, via l’anglais, et a d’abord désigné un type de filet de chasse à la perdrix en forme de tube évasé, puis un conduit de cheminée ou tout autre mécanisme.

Complément

Entonner, au sens musical, appartient à la famille de tenir.

Masquer les abréviations

Afficher les abréviations

Abréviations et conventions concernant la langue :

abr. abréviation
adj. adjectif
adv. adverbe
a. fr. ancien français
c.-à-d. c’est-à-dire
cf. confer
ex. exemple
fam. familier
fém. féminin
hyb. hybride
id. idem, pareillement
loc. locution
masc. masculin
neut. neutre
part. participe
p.-ê. peut-être
plur. pluriel
pop. populaire
préf. préfixe
prép. préposition
pron. pronom
rac. racine
sing. singulier
subst. substantif
suff. suffixe
vb verbe


Abréviations et conventions concernant le latin :

bas lat. bas latin (à partir du IIIe siècle de notre ère)
lat. latin classique
lat. ecclés. latin ecclésiastique (langue des auteurs chrétiens à partir de la fin de l’Empire)
lat. imp. latin impérial (à partir de la fin du 1er siècle de notre ère)
lat. méd. latin médiéval (à partir du VIIe siècle de notre ère, langue écrite)
lat. pop. latin populaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
lat. vulg. latin vulgaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
grom gallo-roman = latin parlé au Moyen Âge
lat. bot. latin des botanistes


Abréviations et conventions concernant les autres langues :

alld. mot directement emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
als. mot directement emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
angl. mot directement emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
ara. mot directement emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
bre. mot directement emprunté au breton, mais d’origine latine
celt. mot directement emprunté au celtique, mais d’origine latine
esp. mot directement emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
germ. mot directement emprunté au germanique, mais d’origine latine
it. mot directement emprunté à l’italien, mais d’origine latine
occ. mot directement emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
piém. mot directement emprunté au piémontais, mais d’origine latine
port. mot directement emprunté au portugais, mais d’origine latine
prov. mot directement emprunté au provençal, mais d’origine latine

< alld. mot emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
< als. mot emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
< angl. mot emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
< ara. mot emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
< bre. mot emprunté au breton, mais d’origine latine
< celt. mot emprunté au celtique, mais d’origine latine
< esp. mot emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
< germ. mot emprunté au germanique, mais d’origine latine
< it. mot emprunté à l’italien, mais d’origine latine
< occ. mot emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
< piém. mot emprunté au piémontais, mais d’origine latine
< port. mot emprunté au portugais, mais d’origine latine
< prov. mot emprunté au provençal, mais d’origine latine
i.-e. indo-européen
arg. argot
arc. archaïque