La Chair des mots

SEMBLER

Poésie

Le figuier seul semble épais et frais
dans le brasillement de l’azur écarlate.

Francis Jammes, Le Deuil des primevères, Prière pour louer Dieu

Étymologie

Sembler < lat. simulare = rendre semblable, simuler, feindre, imiter < simul = dans le même temps, en même temps, ensemble, aussitôt (que) < similis = semblable, ressemblant, pareil, qui ne fait qu’un avec < rac. i.-e. *sem- qui désigne l’unité et l’identité

Domaines

La faune et la flore : sanglier, sempervirent, simples
Les groupes humains : ensemble
Le corps : assimilable, assimilateur, assimilation, assimiler, désassimilation, désassimiler, inassimilable, sincipital, sinciput
Le travail manuel : assemblage, assembler, assembleur, assembleuse, désassembler, ensemblier, semi-automatique (hyb.), semi-remorque, semple, simili, similicuir, similigravure, simplex, simulacre, simulateur
Les sentiments : dissimulateur, dissimulation, dissimulé, dissimuler, faux-semblant, insincère, insincérité, rassembleur, simulateur, simulation, simulé, simuler, sincère, sincèrement, sincérité, singulier, singulièrement
La communication : assimilation, assimiler, dissimilation, dissimiler, fac-simile, fac-similé (lat.), fax, faxer, semi-auxiliaire, semi-voyelle, siglaison, sigle, singulier
La spatialité : rassemblement, rassembler
La temporalité : sempiternel, sempiternellement, simultané, simultanéisme, simultanéité, simultanément
Le travail intellectuel : assimilable, assimilateur, assimilation, assimiler, dissemblable, dissemblance, dissimilitude, ensemble, ensembliste, inassimilable, invraisemblable, invraisemblablement, invraisemblance, ressemblance, ressemblant, ressembler, semblable, semblablement, semblance, semblant, similaire, similarité, similitude, simple, simplement, simplet, simplexe, simplicité, simplifiable, simplificateur, simplification, simplifier, simplisme, simpliste, singulariser, singularité, singulier, singulièrement, sous-ensemble, vraisemblable, vraisemblablement, vraisemblance
La politique : assemblée, assimilé, rassemblement, rassembler
La justice : semi-liberté
La médecine : simples
Les loisirs : simultanée

Commentaire

La famille est très riche, et de très nombreux termes renvoient à l’idée d’unité, comme assembler, d’identité, comme assimiler, de ressemblance, comme la similitude, d’imitation (pour donner l’impression qu’il n’y a qu’un élément), comme simuler. La notion temporelle (plusieurs éléments ont lieu dans un même temps) apparaît dans la simultanéité. D’autres termes sont plus originaux. Le sanglier, par ex., est étymologiquement un porc qui vit seul (singularis porcus). D’ailleurs, le mot singulier exprime initialement la notion de "un par un" (singuli en lat.), puis simplement "un" au sens de "un seul". Le mot sigle vient d’ailleurs de singula (neut. plur. pris pour un fém. sing. d’abord, puis employé au masc.) au sens de caractères isolés. La sous-fam. de semblable renvoie à une notion de comparaison : un élément est comparé à un autre, un élément apparaît comme identique, comme vrai, comme possible… La sous-fam. de simple comporte un radical composé de "sim-" qui exprime l’unité et de "-ple" qui est en fait le verbe plier (cf. cette entrée). Une feuille simple est une feuille pliée en un, donc étalée. Le semple (variante de simple) est constitué de ficelles qui font lever la chaîne dans le métier à tisser.
Par ailleurs, le terme semi, utilisé dans des composés ou comme abréviation, correspond au lat. semis qui signifie demi. Le sens premier développé est "la moitié semblable à l’autre" pour parler d’un ensemble coupé en deux. Le sinciput désigne étymologiquement la moitié de la tête, pas la gauche, ni la droite, mais la partie supérieure, le sommet de la tête. L’adj. sincère pose problème. Son sens moderne repose sur un sens ancien de pur, non altéré, naturel. La première syllabe est reconnue comme étant le radical de "un". La fin du mot (-cère) peut remonter au radical de croître, et sincère désignerait une végétation non mélangée, une céréale sans adventices par ex. Littré évoque comme autre hypothèse une forme en haut alld. (skiri) qui signifie "pur" : sincère voudrait alors dire "intégralement pur".

Complément

Viennent du grec des mots comme homologue, homologuer, l’homologation, homocentrique, homogène, l’homogénéisation, l’homogénéité, l’homonyme, l’homonymie, homophone, l’homophonie, l’homosexualité, homosexuel, l’homothétie, homozygote, l’homéopathie, anomal, l’anomalie, et des composés commençant par hémi-, comme l’hémialgie, l’hémicycle, l’hémiplégie, l’hémisphère, l’hémistiche.
Vient du sanscrit : le sanscrit (mot à mot : [la langue] parfaitement normalisée), par opposition au prakrit ([la langue] à l’état naturel).
Vient du russe : le samovar.

Masquer les abréviations

Afficher les abréviations

Abréviations et conventions concernant la langue :

abr. abréviation
adj. adjectif
adv. adverbe
a. fr. ancien français
c.-à-d. c’est-à-dire
cf. confer
ex. exemple
fam. familier
fém. féminin
hyb. hybride
id. idem, pareillement
loc. locution
masc. masculin
neut. neutre
part. participe
p.-ê. peut-être
plur. pluriel
pop. populaire
préf. préfixe
prép. préposition
pron. pronom
rac. racine
sing. singulier
subst. substantif
suff. suffixe
vb verbe


Abréviations et conventions concernant le latin :

bas lat. bas latin (à partir du IIIe siècle de notre ère)
lat. latin classique
lat. ecclés. latin ecclésiastique (langue des auteurs chrétiens à partir de la fin de l’Empire)
lat. imp. latin impérial (à partir de la fin du 1er siècle de notre ère)
lat. méd. latin médiéval (à partir du VIIe siècle de notre ère, langue écrite)
lat. pop. latin populaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
lat. vulg. latin vulgaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
grom gallo-roman = latin parlé au Moyen Âge
lat. bot. latin des botanistes


Abréviations et conventions concernant les autres langues :

alld. mot directement emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
als. mot directement emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
angl. mot directement emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
ara. mot directement emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
bre. mot directement emprunté au breton, mais d’origine latine
celt. mot directement emprunté au celtique, mais d’origine latine
esp. mot directement emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
germ. mot directement emprunté au germanique, mais d’origine latine
it. mot directement emprunté à l’italien, mais d’origine latine
occ. mot directement emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
piém. mot directement emprunté au piémontais, mais d’origine latine
port. mot directement emprunté au portugais, mais d’origine latine
prov. mot directement emprunté au provençal, mais d’origine latine

< alld. mot emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
< als. mot emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
< angl. mot emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
< ara. mot emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
< bre. mot emprunté au breton, mais d’origine latine
< celt. mot emprunté au celtique, mais d’origine latine
< esp. mot emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
< germ. mot emprunté au germanique, mais d’origine latine
< it. mot emprunté à l’italien, mais d’origine latine
< occ. mot emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
< piém. mot emprunté au piémontais, mais d’origine latine
< port. mot emprunté au portugais, mais d’origine latine
< prov. mot emprunté au provençal, mais d’origine latine
i.-e. indo-européen
arg. argot
arc. archaïque