La Chair des mots

LUMIÈRE

Poésie

Dans le quartier arabe du vieux Jérusalem
Sous une voûte sombre, je connais un café
Trois chaises de bois brun dans la lumière blême
Qui tombe d’un néon unique et fatigué

Michel Bühler, Café arabe

Étymologie

Lumière < lat. luminaria (adj. neutre plur. pris pour un fém. sing.) = la lumière, la lampe < lumen = la lumière < lucere = briller, éclairer < lux = la lumière < rac. i.-e. *lew-k- qui signifie éclairer et qu’on retrouve dans l’adj. grec leukos = blanc

Domaines

Les quatre éléments : alunir, alunissage, lunaire, lunaison, lune, sublunaire
La faune et la flore : lucernaire, lucilie, luciole (< it.), lunure, luzerne, luzernière, poisson-lune, ver luisant
Le corps : lunule, lustrine
L’habitat : demi-lune, lucarne
Le travail manuel : rallumer
Les arts : luminisme, luministe
Les sentiments : lunatique, luné, lune de miel
La communication : enluminer, enlumineur, enluminure, illustrateur, illustratif, illustration, illustré, illustrer
La spatialité : circumlunaire
La temporalité : lundi
La spiritualité : extralucide, illumination, illuminé, illuminisme, illuministe, lucernaire, luciférien
Le travail intellectuel : année-lumière, demi-lune, élucidation, élucider, élucubration, élucubrer, illumination, illuminé, illustre, illustrissime, lucide, lucidement, lucidité, lumineusement, lumineux
La physique : allumage, allume-cigare, allume-feu, allume-gaz (hyb.), allumer, allumette, allumettier, allumeur, bioluminescence, délustrage, délustrer, illumination, illuminer, luciférine, lucifuge, lueur, luire, luisance, luisant, lumen (lat.), lumignon, luminaire, luminance, luminescence, luminescent, lumineusement, lumineux, luminophore (hyb.), luminosité, lunetier, lunette, lunetté, lunetterie, lustrage, lustre, lustrer, lux (lat.), noctiluque, reluire, reluisant, translucide, translucidité
Divers : Luc, Luca, Lucas, Luce, Lucette, Lucia, Luciana, Lucie, Lucien, Lucienne, Lucifer, Lucile, Lucille, Lucinda, Lucinde, Lucky, Lucy

Commentaire

Que de prénoms pour rendre hommage à la lumière, et à ses valeurs métaphoriques ! En dehors des termes qui font explicitement référence à la lumière, quelques termes méritent qu’on s’y arrête quelques instants. C’est d’abord le cas de la lune, mot à mot la brillante, et de la lunule, petite lune à la base de l’ongle. L’influence éventuelle de la lune sur le tempérament rend quelqu’un bien ou mal luné. La luzerne est une plante dont les graines brillent. La lucarne permet à la lumière d’entrer dans une pièce, mais son appartenance à la famille de lumière est discutée. La lumière brille, d’où le vb lustrer, d’où la luciole, le lustre (au plafond), Lucifer (le porteur de lumière).
La lunure n’illustre que la forme en croissant de la lune : c’est un défaut du bois, une inclusion de l’aubier dans le bois de cœur. Le lucernaire est un office religieux célébré à la tombée du jour, au moment où l’on allume les lampes, alors que la lucernaire est une méduse. De l’idée de briller, on passe à celle de clarté, de netteté avec la ou les lunettes. Faire la clarté dans une affaire renvoie au vb élucider. Celui dont l’esprit n’est pas obscurci est lucide. Pour finir, le vb élucubrer signifie étymologiquement travailler à la lueur d’un flambeau, d’où faire un mauvais travail, d’où produire des réflexions déraisonnables, farfelues, extravagantes.

Complément

Quand le mot lustre évoque une idée de purification ou une période de cinq ans, il appartient à la famille de laver.
Vient du germ. via l’ang. : le sunlight.
Viennent du grec des mots comme la leucémie, et des termes commençant par leuco-, comme leucocytaire, le leucocyte, la leucotomie, la leucorrhée.

Masquer les abréviations

Afficher les abréviations

Abréviations et conventions concernant la langue :

abr. abréviation
adj. adjectif
adv. adverbe
a. fr. ancien français
c.-à-d. c’est-à-dire
cf. confer
ex. exemple
fam. familier
fém. féminin
hyb. hybride
id. idem, pareillement
loc. locution
masc. masculin
neut. neutre
part. participe
p.-ê. peut-être
plur. pluriel
pop. populaire
préf. préfixe
prép. préposition
pron. pronom
rac. racine
sing. singulier
subst. substantif
suff. suffixe
vb verbe


Abréviations et conventions concernant le latin :

bas lat. bas latin (à partir du IIIe siècle de notre ère)
lat. latin classique
lat. ecclés. latin ecclésiastique (langue des auteurs chrétiens à partir de la fin de l’Empire)
lat. imp. latin impérial (à partir de la fin du 1er siècle de notre ère)
lat. méd. latin médiéval (à partir du VIIe siècle de notre ère, langue écrite)
lat. pop. latin populaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
lat. vulg. latin vulgaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
grom gallo-roman = latin parlé au Moyen Âge
lat. bot. latin des botanistes


Abréviations et conventions concernant les autres langues :

alld. mot directement emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
als. mot directement emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
angl. mot directement emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
ara. mot directement emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
bre. mot directement emprunté au breton, mais d’origine latine
celt. mot directement emprunté au celtique, mais d’origine latine
esp. mot directement emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
germ. mot directement emprunté au germanique, mais d’origine latine
it. mot directement emprunté à l’italien, mais d’origine latine
occ. mot directement emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
piém. mot directement emprunté au piémontais, mais d’origine latine
port. mot directement emprunté au portugais, mais d’origine latine
prov. mot directement emprunté au provençal, mais d’origine latine

< alld. mot emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
< als. mot emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
< angl. mot emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
< ara. mot emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
< bre. mot emprunté au breton, mais d’origine latine
< celt. mot emprunté au celtique, mais d’origine latine
< esp. mot emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
< germ. mot emprunté au germanique, mais d’origine latine
< it. mot emprunté à l’italien, mais d’origine latine
< occ. mot emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
< piém. mot emprunté au piémontais, mais d’origine latine
< port. mot emprunté au portugais, mais d’origine latine
< prov. mot emprunté au provençal, mais d’origine latine
i.-e. indo-européen
arg. argot
arc. archaïque