La Chair des mots

CORBEAU

Poésie

Seigneur, quand froide est la prairie,
Quand dans les hameaux abattus,
Les longs angélus se sont tus...
Sur la nature défleurie
Faites s’abattre des grands cieux
Les chers corbeaux délicieux.

Arthur Rimbaud, Poésies, Les Corbeaux

Étymologie

Corbeau < lat. corvellus < corvus, avec un radical cor- qu’on retrouve dans le latin cornix = la corneille, le grec korax = le corbeau, tandis que le sanscrit offre kârava et l’hébreu harab pour désigner le corbeau < rac. i.-e. *kor-w-eH2- (*korwa-) qui désigne le corbeau

Domaines

La faune et la flore : corbin, cormoran, corneille, corvidé, courlis, croassement, croasser
L’habitat : corniche, encorbellement
Les arts : cornélien
Les sentiments : cornélien
La spatialité : corniche
Divers : Corneille, Cornela, Cornelia, Cornélie

Commentaire

Le patronyme Corneille a des chances d’avoir été initialement donné à des gens qui craillaient ou qui semblaient croasser en parlant… Dans la famille, seul le mot corniche pose problème. Il est souvent rattaché, et, semble-t-il, à tort, à la famille de corne, mais une corniche n’évoque ni de près ni de loin une corne, qu’il s’agisse de l’encorbellement en architecture ou du passage étroit à flanc de falaise. En fait, ce terme encorbellement appartient lui-même à la famille de corbeau et le corbeau, en architecture, est une grosse pierre ou une pièce de bois en saillie sur le parement d’un mur, pour supporter une poutre ou une charge quelconque, ou à but ornemental. L’adj. grec koronis, de la même fam., signifie "dont l’extrémité est recourbée", tel le bec du corbeau, et ce mot a été emprunté par le lat. au sens de signe recourbé qui marque la fin d’un livre. Une corniche est donc, sinon un corbeau, du moins un bec de corbeau.

Complément

Le mot corbillard n’a pas de lien étymologique avec le mot corbeau, ni avec le mot «corbeille», mais avec le nom de la ville de Corbeil.

Masquer les abréviations

Afficher les abréviations

Abréviations et conventions concernant la langue :

abr. abréviation
adj. adjectif
adv. adverbe
a. fr. ancien français
c.-à-d. c’est-à-dire
cf. confer
ex. exemple
fam. familier
fém. féminin
hyb. hybride
id. idem, pareillement
loc. locution
masc. masculin
neut. neutre
part. participe
p.-ê. peut-être
plur. pluriel
pop. populaire
préf. préfixe
prép. préposition
pron. pronom
rac. racine
sing. singulier
subst. substantif
suff. suffixe
vb verbe


Abréviations et conventions concernant le latin :

bas lat. bas latin (à partir du IIIe siècle de notre ère)
lat. latin classique
lat. ecclés. latin ecclésiastique (langue des auteurs chrétiens à partir de la fin de l’Empire)
lat. imp. latin impérial (à partir de la fin du 1er siècle de notre ère)
lat. méd. latin médiéval (à partir du VIIe siècle de notre ère, langue écrite)
lat. pop. latin populaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
lat. vulg. latin vulgaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
grom gallo-roman = latin parlé au Moyen Âge
lat. bot. latin des botanistes


Abréviations et conventions concernant les autres langues :

alld. mot directement emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
als. mot directement emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
angl. mot directement emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
ara. mot directement emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
bre. mot directement emprunté au breton, mais d’origine latine
celt. mot directement emprunté au celtique, mais d’origine latine
esp. mot directement emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
germ. mot directement emprunté au germanique, mais d’origine latine
it. mot directement emprunté à l’italien, mais d’origine latine
occ. mot directement emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
piém. mot directement emprunté au piémontais, mais d’origine latine
port. mot directement emprunté au portugais, mais d’origine latine
prov. mot directement emprunté au provençal, mais d’origine latine

< alld. mot emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
< als. mot emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
< angl. mot emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
< ara. mot emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
< bre. mot emprunté au breton, mais d’origine latine
< celt. mot emprunté au celtique, mais d’origine latine
< esp. mot emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
< germ. mot emprunté au germanique, mais d’origine latine
< it. mot emprunté à l’italien, mais d’origine latine
< occ. mot emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
< piém. mot emprunté au piémontais, mais d’origine latine
< port. mot emprunté au portugais, mais d’origine latine
< prov. mot emprunté au provençal, mais d’origine latine
i.-e. indo-européen
arg. argot
arc. archaïque