La Chair des mots

CANNE

Poésie

Tu peux crever. Les gens ne retiendront même pas une de leurs inspirations
Ils canaliseront sur toi leur air vicié en des regrets éternels puant le certificat d’études et le catéchisme ombilical.

Léo Ferré, Il n’y a plus rien

Étymologie

Canne < lat. canna = le roseau, le tuyau, le bec verseur d’un récipient, le récipient

Domaines

Les quatre éléments : canyon, chenal
La faune et la flore : canisse, cannaie, cannelier, cannelle, cannisse
Le corps : calisson, canal, cannelloni (it.)
L’habitat : canonnière
Le travail manuel : canal, canalisable, canalisation, canaliser, caner, canetage, canetière, canette, canisse, canissier, caniveau, cannage, canné, canne-épée, cannelé, canneler, cannelle, cannellier, cannelure, canner, cannetage, cannetière, cannetille, cannette, cannettier, canneur, cannier, cannisse, cannissier, canut, chéneau, jerrican (< ang.), jerrycan (ang.), pont-canal
Les arts : canéphore (hyb.)
Les sentiments : canulant, canuler
La communication : canular, canularesque
La spatialité : cañon, chenal
La spiritualité : canéphore (hyb.)
La médecine : canule
L’armée : canne-épée, canon, canonnade, canonnage, canonner, canonnier, canonnière
Les loisirs : canasta (esp.)

Commentaire

Le sens premier, à savoir le « roseau », reste présent dans des termes comme la canisse (ou cannisse), le canissier, ou cannissier, canner, le canneur, ou cannier, le cannage, la cannaie, la canne (roseau ou bâton sur lequel on peut s’appuyer pour marcher). En argot, par analogie avec la canne désignant le bâton, le mot canne renvoie à la jambe, d’où l’emploi de canner, ou caner, au sens de « s’enfuir », « s’en aller », « mourir ». La forme de tige creuse que présente la canne se retrouve dans des termes comme le canal, le canut, la canette, ou cannette, le cylindre que contient la navette chez le tisserand, ou la bouteille cylindrique en aluminium. On peut ajouter la cannelle, le cannelier, les cannelloni, le cannelier, le canetage, ou cannetage, la canetière, ou cannetière, le caniveau, le canon, la canule, le jerrycan, ou jerrican, sorte de cannette inventée par Jerry, descendant de Jeremy, descendant de German, en fait surnom donné aux Allemands par les soldats britanniques, et destinée à transporter de l’essence.
Même si la moulure n’est pas creuse, on peut ajouter la cannelure, canneler, la cannetille, fil torsadé utilisé en broderie. La rac. de canne se retrouve dans l’espace resserré qu’est le cañon, ou canyon, le chenal, le chéneau. La canasta, jeu de cartes, retient la canne comme matériau servant à confectionner la corbeille appelée canasta en esp. Pour finir, le terme canular est une abréviation de canularium, pseudo-lat. forgé par les étudiants de l’École normale de la rue d’Ulm sur canule, à partir du sens d’ennuyer, importuner qu’avait pris le vb canuler.
Requiem pour un métier d’autrefois : le cannellier, ou cannettier, était un « tourneur sur bois, spécialisé dans la fabrication des cannelles », le terme ayant ici le sens de « robinet de tonneau ». (Gérard Boutet, La France en héritage, Perrin, 2007)

Complément

Quand le vb caner signifie « s’esquiver », « reculer », il appartient à la famille de canard.
Quand le mot canette désigne une jeune cane, il appartient aussi à la famille de canard.

Masquer les abréviations

Afficher les abréviations

Abréviations et conventions concernant la langue :

abr. abréviation
adj. adjectif
adv. adverbe
a. fr. ancien français
c.-à-d. c’est-à-dire
cf. confer
ex. exemple
fam. familier
fém. féminin
hyb. hybride
id. idem, pareillement
loc. locution
masc. masculin
neut. neutre
part. participe
p.-ê. peut-être
plur. pluriel
pop. populaire
préf. préfixe
prép. préposition
pron. pronom
rac. racine
sing. singulier
subst. substantif
suff. suffixe
vb verbe


Abréviations et conventions concernant le latin :

bas lat. bas latin (à partir du IIIe siècle de notre ère)
lat. latin classique
lat. ecclés. latin ecclésiastique (langue des auteurs chrétiens à partir de la fin de l’Empire)
lat. imp. latin impérial (à partir de la fin du 1er siècle de notre ère)
lat. méd. latin médiéval (à partir du VIIe siècle de notre ère, langue écrite)
lat. pop. latin populaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
lat. vulg. latin vulgaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
grom gallo-roman = latin parlé au Moyen Âge
lat. bot. latin des botanistes


Abréviations et conventions concernant les autres langues :

alld. mot directement emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
als. mot directement emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
angl. mot directement emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
ara. mot directement emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
bre. mot directement emprunté au breton, mais d’origine latine
celt. mot directement emprunté au celtique, mais d’origine latine
esp. mot directement emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
germ. mot directement emprunté au germanique, mais d’origine latine
it. mot directement emprunté à l’italien, mais d’origine latine
occ. mot directement emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
piém. mot directement emprunté au piémontais, mais d’origine latine
port. mot directement emprunté au portugais, mais d’origine latine
prov. mot directement emprunté au provençal, mais d’origine latine

< alld. mot emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
< als. mot emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
< angl. mot emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
< ara. mot emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
< bre. mot emprunté au breton, mais d’origine latine
< celt. mot emprunté au celtique, mais d’origine latine
< esp. mot emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
< germ. mot emprunté au germanique, mais d’origine latine
< it. mot emprunté à l’italien, mais d’origine latine
< occ. mot emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
< piém. mot emprunté au piémontais, mais d’origine latine
< port. mot emprunté au portugais, mais d’origine latine
< prov. mot emprunté au provençal, mais d’origine latine
i.-e. indo-européen
arg. argot
arc. archaïque