La Chair des mots

VIEUX

Poésie

S’accompagnant d’un doigt
ou quelques doigts
le clown se meurt
sur un petit violon
et pour quelques spectateurs

Giani Esposito, Le clown

Étymologie

Vieux < lat. pop. veclus < vetulus = quelque peu vieux, pas tout jeune < vetus = vieux. Le sanscrit vatsa désigne l’année. La rac. i.-e. *wet- dont est issu vetus signifie l’année. Le premier sens de vetus est donc "de l’année" (précédente), en parlant du vin par exemple. Le mot veterina (neut. plur.) désigne les bêtes de somme, trop vieilles pour la course. Le veteretum renvoie en lat. au champ en jachère, pas cultivé depuis l’année précédente. Vitellus, diminutif de vitulus, signifie "le veau" (l’animal de l’année, qui a moins de 12 mois). Le nom même de l’Italie, selon Littré, semble désigner, pour les Grecs, le pays des veaux, des bovins, mais cette étymologie est le plus souvent considérée comme populaire et non crédible.
De son côté, vielle < bas lat viola (qui a donné aussi la viole) < lat. pop. vitula à rattacher sans doute à vitulari = gambaler comme un veau < vitellus = le petit veau.

Domaines

La faune et la flore : veau, vêlage, vêlement, vêler, vêleuse, vieille
Le corps : univitellin, velot, vitellin, vitellus (lat.), vitoulet
Le travail manuel : vêleuse, vélin, violoné
Les arts : vièle, vielle, vieller, vielleur, vielleux, viole, viole de gambe, violiste, violon, violoncelle (< it.), violoncelliste (< it.), violoner, violoneux, violoniste
Les sentiments : invétéré, invétérer (s’)
La temporalité : invétéré, vétéran, vétérance, vétuste, vétusté, vieil, vieillard, vieillerie, vieillesse, vieilli, vieillir, vieillissant, vieillissement, vieillot
La médecine : vétérinaire, vitulaire
L’armée : vétéran, vétérance
Les loisirs : vétéran, vétérance

Commentaire

La notion de vieillesse était déjà subjective à Rome : était vieux ce qui n’était pas tout jeune, ce qui datait de l’année précédente, puis ce qui ne produisait plus ou ne se reproduisait plus. Tout un programme. Si donc, comme le mot veau, des termes de la famille évoquent plutôt pour nous la jeunesse, la famille oublie généralement cette barrière des 12 mois pour évoquer la vieillesse telle que nous la concevons. Le vitoulet est, en Belgique, une boulette de hachis de viande de veau. Le vélin est une peau de veau, ou de mouton, préparée pour l’écriture ou la peinture, et prélevée sur un velot, c’est-à-dire un veau mort-né. S’invétérer, c’est s’affermir, se fortifier par le temps qui passe. La vieille est un poisson appelé aussi labre. Il est enfin plaisant de rattacher tous les termes de musique (la viole, la vielle, le violon, le violoncelle… ) à une origine rurale et populaire où ces instruments accompagnaient des danses où les protagonistes sautaient comme… des petits veaux…

Masquer les abréviations

Afficher les abréviations

Abréviations et conventions concernant la langue :

abr. abréviation
adj. adjectif
adv. adverbe
a. fr. ancien français
c.-à-d. c’est-à-dire
cf. confer
ex. exemple
fam. familier
fém. féminin
hyb. hybride
id. idem, pareillement
loc. locution
masc. masculin
neut. neutre
part. participe
p.-ê. peut-être
plur. pluriel
pop. populaire
préf. préfixe
prép. préposition
pron. pronom
rac. racine
sing. singulier
subst. substantif
suff. suffixe
vb verbe


Abréviations et conventions concernant le latin :

bas lat. bas latin (à partir du IIIe siècle de notre ère)
lat. latin classique
lat. ecclés. latin ecclésiastique (langue des auteurs chrétiens à partir de la fin de l’Empire)
lat. imp. latin impérial (à partir de la fin du 1er siècle de notre ère)
lat. méd. latin médiéval (à partir du VIIe siècle de notre ère, langue écrite)
lat. pop. latin populaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
lat. vulg. latin vulgaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
grom gallo-roman = latin parlé au Moyen Âge
lat. bot. latin des botanistes


Abréviations et conventions concernant les autres langues :

alld. mot directement emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
als. mot directement emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
angl. mot directement emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
ara. mot directement emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
bre. mot directement emprunté au breton, mais d’origine latine
celt. mot directement emprunté au celtique, mais d’origine latine
esp. mot directement emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
germ. mot directement emprunté au germanique, mais d’origine latine
it. mot directement emprunté à l’italien, mais d’origine latine
occ. mot directement emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
piém. mot directement emprunté au piémontais, mais d’origine latine
port. mot directement emprunté au portugais, mais d’origine latine
prov. mot directement emprunté au provençal, mais d’origine latine

< alld. mot emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
< als. mot emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
< angl. mot emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
< ara. mot emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
< bre. mot emprunté au breton, mais d’origine latine
< celt. mot emprunté au celtique, mais d’origine latine
< esp. mot emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
< germ. mot emprunté au germanique, mais d’origine latine
< it. mot emprunté à l’italien, mais d’origine latine
< occ. mot emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
< piém. mot emprunté au piémontais, mais d’origine latine
< port. mot emprunté au portugais, mais d’origine latine
< prov. mot emprunté au provençal, mais d’origine latine
i.-e. indo-européen
arg. argot
arc. archaïque