La Chair des mots

VAN

Étymologie

Van < lat. vannus = le van

Domaines

La faune et la flore : vanneau
Le corps : vanné
Le travail manuel : vannage, vannée, vanner, vannerie, vannette, vanneur, vannier, vannure
Les sentiments : vanne
La communication : vannet

Commentaire

Sur cette rac. désignant le panier d’osier à fond plat, sans anse, on conserve davantage le sens de panier (la vannerie, le vannier, le vanneur) que celui de séparation du grain de la balle et des impuretés (le vannage, la vannure ou vannée, deux termes qui désignent les impuretés qui proviennent du vannage des céréales, la vannette, qui est un petit van). Le vanneau semble s’appeler ainsi à cause du bruit qu’il produit en s’envolant, qui serait semblable à celui du van qu’on agite. Le mot vannet est un terme d’héraldique qui désigne une coquille vue du côté creux, de forme proche du celle du van. Le mot vanné, au sens de fatigué, semble quant à lui dériver du sens de "fatigué" à force d’être secoué, comme le grain dans le van, puis simplement fatigué. Reste le mot vanne au sens de remarque ou plaisanterie désobligeante, qui semble lui aussi dériver de ce sens de secouer dans un van, d’où malmener.

Complément

Au sens de «système de vannes», le mot vannage appartient à la famille de vanne.
Au sens de «garnir de vannes», vanner appartient aussi à la famille de vanne.

Masquer les abréviations

Afficher les abréviations

Abréviations et conventions concernant la langue :

abr. abréviation
adj. adjectif
adv. adverbe
a. fr. ancien français
c.-à-d. c’est-à-dire
cf. confer
ex. exemple
fam. familier
fém. féminin
hyb. hybride
id. idem, pareillement
loc. locution
masc. masculin
neut. neutre
part. participe
p.-ê. peut-être
plur. pluriel
pop. populaire
préf. préfixe
prép. préposition
pron. pronom
rac. racine
sing. singulier
subst. substantif
suff. suffixe
vb verbe


Abréviations et conventions concernant le latin :

bas lat. bas latin (à partir du IIIe siècle de notre ère)
lat. latin classique
lat. ecclés. latin ecclésiastique (langue des auteurs chrétiens à partir de la fin de l’Empire)
lat. imp. latin impérial (à partir de la fin du 1er siècle de notre ère)
lat. méd. latin médiéval (à partir du VIIe siècle de notre ère, langue écrite)
lat. pop. latin populaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
lat. vulg. latin vulgaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
grom gallo-roman = latin parlé au Moyen Âge
lat. bot. latin des botanistes


Abréviations et conventions concernant les autres langues :

alld. mot directement emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
als. mot directement emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
angl. mot directement emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
ara. mot directement emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
bre. mot directement emprunté au breton, mais d’origine latine
celt. mot directement emprunté au celtique, mais d’origine latine
esp. mot directement emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
germ. mot directement emprunté au germanique, mais d’origine latine
it. mot directement emprunté à l’italien, mais d’origine latine
occ. mot directement emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
piém. mot directement emprunté au piémontais, mais d’origine latine
port. mot directement emprunté au portugais, mais d’origine latine
prov. mot directement emprunté au provençal, mais d’origine latine

< alld. mot emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
< als. mot emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
< angl. mot emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
< ara. mot emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
< bre. mot emprunté au breton, mais d’origine latine
< celt. mot emprunté au celtique, mais d’origine latine
< esp. mot emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
< germ. mot emprunté au germanique, mais d’origine latine
< it. mot emprunté à l’italien, mais d’origine latine
< occ. mot emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
< piém. mot emprunté au piémontais, mais d’origine latine
< port. mot emprunté au portugais, mais d’origine latine
< prov. mot emprunté au provençal, mais d’origine latine
i.-e. indo-européen
arg. argot
arc. archaïque