La Chair des mots

VAINCRE

Poésie

Les carnages, les victoires,
Voilà notre grand amour

Victor Hugo, Les Chansons des rues et des bois, Liberté, Égalité, Fraternité

Étymologie

Vaincre < lat. vincere = vaincre < rac. i.-e. *wy-k- (vic-) qui désigne la victoire. Il n’est pas exclu (Littré) que vincere soit lié à vincire (attacher, lier). Le premier sens de vaincre serait alors "enchaîner", "garrotter". Vincere a d’ailleurs parfois le sens de "tenir enfermé par des troupes".

Domaines

La faune et la flore : victoria
Le travail manuel : victoria
Les sentiments : éviction, évincement, évincer
La communication : convaincant, convaincre, provincialisme
La spatialité : provençal, Provence, province, provincial
La spiritualité : provincial, provincialat
Le travail intellectuel : conviction
La politique : déprovincialiser, provincialisé, provincialisme, provincialiste, victorien
La justice : convict (ang.), éviction, évincement, évincer
L’armée : invaincu, invincibilité, invincible, invinciblement, vaincu, vainqueur, victoire, victorieusement, victorieux
Les loisirs : invaincu, invincibilité, invincible, invinciblement, vaincu, vainqueur, victoire, victorieusement, victorieux
Divers : Vicente, Victoire, Victor, Victoria, Victorien, Victorin, Victorine, Vincent, Vittore

Commentaire

Le sens premier, qui implique des relations conflictuelles entre des individus ou des peuples, est très représenté et souvent évident. En terme de droit, le convict était en Angleterre un criminel emprisonné ou déporté. La victoire peut entraîner un rejet, d’où l’éviction. Elle peut aussi s’obtenir par des arguments, d’où convaincre. Le mot victoria désigne, plus pacifiquement, une voiture hippomobile découverte, à quatre roues, en référence à la reine Victoria, ou une nymphéacée dont les feuilles flottantes atteignent deux mètres de diamètre. Le mot province, enfin, malgré l’hésitation de certains étymologistes à l’intégrer à la famille de vaincre, a d’abord désigné l’administration d’un territoire conquis par Rome, puis ce territoire lui-même. La Province par excellence était la Provincia Romana, pour nous la Provence. Le préfixe pro- signifie ici précédemment, sans valeur géographique. Une province est une région vaincue précédemment. Le terme a ensuite désigné ce qui n’était pas la capitale, Paris, avec fréquemment une connotation dépréciative.

Complément

Pour l’étymologie du mot «victime», voir cette entrée spécifique.

Masquer les abréviations

Afficher les abréviations

Abréviations et conventions concernant la langue :

abr. abréviation
adj. adjectif
adv. adverbe
a. fr. ancien français
c.-à-d. c’est-à-dire
cf. confer
ex. exemple
fam. familier
fém. féminin
hyb. hybride
id. idem, pareillement
loc. locution
masc. masculin
neut. neutre
part. participe
p.-ê. peut-être
plur. pluriel
pop. populaire
préf. préfixe
prép. préposition
pron. pronom
rac. racine
sing. singulier
subst. substantif
suff. suffixe
vb verbe


Abréviations et conventions concernant le latin :

bas lat. bas latin (à partir du IIIe siècle de notre ère)
lat. latin classique
lat. ecclés. latin ecclésiastique (langue des auteurs chrétiens à partir de la fin de l’Empire)
lat. imp. latin impérial (à partir de la fin du 1er siècle de notre ère)
lat. méd. latin médiéval (à partir du VIIe siècle de notre ère, langue écrite)
lat. pop. latin populaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
lat. vulg. latin vulgaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
grom gallo-roman = latin parlé au Moyen Âge
lat. bot. latin des botanistes


Abréviations et conventions concernant les autres langues :

alld. mot directement emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
als. mot directement emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
angl. mot directement emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
ara. mot directement emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
bre. mot directement emprunté au breton, mais d’origine latine
celt. mot directement emprunté au celtique, mais d’origine latine
esp. mot directement emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
germ. mot directement emprunté au germanique, mais d’origine latine
it. mot directement emprunté à l’italien, mais d’origine latine
occ. mot directement emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
piém. mot directement emprunté au piémontais, mais d’origine latine
port. mot directement emprunté au portugais, mais d’origine latine
prov. mot directement emprunté au provençal, mais d’origine latine

< alld. mot emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
< als. mot emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
< angl. mot emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
< ara. mot emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
< bre. mot emprunté au breton, mais d’origine latine
< celt. mot emprunté au celtique, mais d’origine latine
< esp. mot emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
< germ. mot emprunté au germanique, mais d’origine latine
< it. mot emprunté à l’italien, mais d’origine latine
< occ. mot emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
< piém. mot emprunté au piémontais, mais d’origine latine
< port. mot emprunté au portugais, mais d’origine latine
< prov. mot emprunté au provençal, mais d’origine latine
i.-e. indo-européen
arg. argot
arc. archaïque