La Chair des mots

SOL

Poésie

Tout à coup, dans l’espace,
Si haut qu’il semble aller lentement, un grand vol
En forme de triangle arrive, plane et passe.
Où vont-ils ? Qui sont-ils ? Comme ils sont loin du sol !

Jean Richepin, Les Oiseaux de passage

Étymologie

Sol < lat. solum = la partie la plus basse de quelque chose, la base, le fondement, le fond, la surface de la terre, le sol. Il est possible (Littré) que sol et solide appartiennent à la même famille. L’absence de certitude conduit à conserver les deux entrées "sol" et "solide" indépendantes. Cf. l’entrée "solide".

Domaines

Les quatre éléments : pergélisol
La faune et la flore : sole
L’habitat : entresol, seuil, sole, solin, solive, soliveau, sous-sol
Le travail manuel : assolement, assoler, console, sole, sous-solage, sous-soleuse
Le travail intellectuel : seuil

Commentaire

Le sol est-il solide ? Pas toujours. Le mot sole (semelle en lat.) renvoie à la sole du four, à la partie des terres labourables d’une exploitation (d’où assoler et l’assolement), à la plaque cornée formant le dessous du sabot du cheval, à la pièce horizontale de la charpente soutenant le bâti d’une machine (d’où la solive, placée horizontalement sur les poutres et sous le plancher, la petite solive qu’est le soliveau), au fond d’un bateau plat, à la partie inférieure d’une galerie minière, et au poisson plat comme une semelle… La sous-soleuse permet d’effectuer le sous-solage en fragmentant la couche inférieure du sol sans la ramener à la surface : c’est une cousine de la charrue. Le solin est une structure horizontale en ciment, réalisée à la jonction d’un versant de toit et du mur contre lequel ce versant s’appuie, ou autour d’une cheminée. La console, ici, est celle de l’orgue, correspondant au soubassement de l’instrument et intégrant les commandes (claviers, pédalier, boutons de registre… ), et par extension le périphérique ou terminal d’un ordinateur.

Complément

Le subst. console, au sens de «saillie en pierre ou de meuble», appartient à la famille de solide.

Masquer les abréviations

Afficher les abréviations

Abréviations et conventions concernant la langue :

abr. abréviation
adj. adjectif
adv. adverbe
a. fr. ancien français
c.-à-d. c’est-à-dire
cf. confer
ex. exemple
fam. familier
fém. féminin
hyb. hybride
id. idem, pareillement
loc. locution
masc. masculin
neut. neutre
part. participe
p.-ê. peut-être
plur. pluriel
pop. populaire
préf. préfixe
prép. préposition
pron. pronom
rac. racine
sing. singulier
subst. substantif
suff. suffixe
vb verbe


Abréviations et conventions concernant le latin :

bas lat. bas latin (à partir du IIIe siècle de notre ère)
lat. latin classique
lat. ecclés. latin ecclésiastique (langue des auteurs chrétiens à partir de la fin de l’Empire)
lat. imp. latin impérial (à partir de la fin du 1er siècle de notre ère)
lat. méd. latin médiéval (à partir du VIIe siècle de notre ère, langue écrite)
lat. pop. latin populaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
lat. vulg. latin vulgaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
grom gallo-roman = latin parlé au Moyen Âge
lat. bot. latin des botanistes


Abréviations et conventions concernant les autres langues :

alld. mot directement emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
als. mot directement emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
angl. mot directement emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
ara. mot directement emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
bre. mot directement emprunté au breton, mais d’origine latine
celt. mot directement emprunté au celtique, mais d’origine latine
esp. mot directement emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
germ. mot directement emprunté au germanique, mais d’origine latine
it. mot directement emprunté à l’italien, mais d’origine latine
occ. mot directement emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
piém. mot directement emprunté au piémontais, mais d’origine latine
port. mot directement emprunté au portugais, mais d’origine latine
prov. mot directement emprunté au provençal, mais d’origine latine

< alld. mot emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
< als. mot emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
< angl. mot emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
< ara. mot emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
< bre. mot emprunté au breton, mais d’origine latine
< celt. mot emprunté au celtique, mais d’origine latine
< esp. mot emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
< germ. mot emprunté au germanique, mais d’origine latine
< it. mot emprunté à l’italien, mais d’origine latine
< occ. mot emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
< piém. mot emprunté au piémontais, mais d’origine latine
< port. mot emprunté au portugais, mais d’origine latine
< prov. mot emprunté au provençal, mais d’origine latine
i.-e. indo-européen
arg. argot
arc. archaïque