La Chair des mots

SCIER

Poésie

À voir le monde de si haut
Comme un damier, comme un légo
Comme un imputrescible radeau
Comme un insecte mais sur le dos

Alain Bashung, Comme un légo

Étymologie

Scier < lat. secare = scier, couper < rac. i.-e. *sek-. Scier et sexe (cf. cette entrée) appartiennent p.-ê. (Littré) à la même famille.

Domaines

La faune et la flore : désinsectisation, désinsectiser, insectarium (lat.), insecte, insectivore, palmiséqué, poisson-scie, seigle, triticale
Le travail manuel : dissection, disséquer, disséqueur, insécabilité, insécable, sciable, sciage, sciant, scie, scierie, scieur, scieuse, sciotte, sciure, sécable, sécateur, section, sectionnement, sectionner, sectionneur, segment, segmentaire, segmental, segmentation, segmenter, vivisection
Les sentiments : risqué (< it.), risquer (< it.), risque-tout (< it.)
La spatialité : désectorisation, intersection, secteur, section, sectoriel, sectorisation, sectoriser, Ségala, ségala (< prov.), sous-secteur, sous-section
Le travail intellectuel : bissecteur, bissection, bissectrice, cosécante, sécant, sécante, trisecteur, trisection
La physique : désinsectisation, désinsectiser, insecticide
La politique : désectorisation, section, sectorisation, sectoriser
La justice : multirisque, risque (< it.), risqué (< it.), risquer (< it.)
La médecine : dissection, disséquer, disséqueur, prosecteur, résection, réséquer
Divers : Ségala, Ségalat, Ségalen

Commentaire

Le sens premier est encore très visible, dans des domaines divers, la menuiserie avec le sciage et la sciure, les mathématiques avec la bissectrice, la sécante, la biologie (au sens large) avec la dissection et la vivisection, le jardinage avec le sécateur, la chirurgie avec la résection, des métiers divers avec la section, le secteur, le segment, la sciotte qui désigne (désignait ? ) la scie à main des marbriers et des tailleurs de pierre… L’insecte est littéralement un animal scié en deux. Le seigle est une céréale dont les grains semblent sciés sur toute leur longueur. Le ségala est une terre à seigle. Des plateaux du Sud-Ouest du Massif central sont nommés le Ségala. Des patronymes en sont tirés, comme Ségalen, Ségala, Ségalat… Le mot triticale, quant à lui, est formé sur triticum (le blé en lat.) et secale (le seigle). C’est un croisement, mais pas un OGM ! Le mot risque, enfin, appartient étymologiquement au vocabulaire de la marine. À partir du lat. resecum (ce qui coupe), le mot a d’abord désigné en it. un écueil (qui peut couper, endommager la coque d’un navire), puis un rocher escarpé (le subst. risco a encore ce sens en esp.), puis le risque encouru par la marchandise transportée par bateau, puis n’importe quel risque. Les voyages en mer n’ont jamais enthousiasmé les Romains…

Masquer les abréviations

Afficher les abréviations

Abréviations et conventions concernant la langue :

abr. abréviation
adj. adjectif
adv. adverbe
a. fr. ancien français
c.-à-d. c’est-à-dire
cf. confer
ex. exemple
fam. familier
fém. féminin
hyb. hybride
id. idem, pareillement
loc. locution
masc. masculin
neut. neutre
part. participe
p.-ê. peut-être
plur. pluriel
pop. populaire
préf. préfixe
prép. préposition
pron. pronom
rac. racine
sing. singulier
subst. substantif
suff. suffixe
vb verbe


Abréviations et conventions concernant le latin :

bas lat. bas latin (à partir du IIIe siècle de notre ère)
lat. latin classique
lat. ecclés. latin ecclésiastique (langue des auteurs chrétiens à partir de la fin de l’Empire)
lat. imp. latin impérial (à partir de la fin du 1er siècle de notre ère)
lat. méd. latin médiéval (à partir du VIIe siècle de notre ère, langue écrite)
lat. pop. latin populaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
lat. vulg. latin vulgaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
grom gallo-roman = latin parlé au Moyen Âge
lat. bot. latin des botanistes


Abréviations et conventions concernant les autres langues :

alld. mot directement emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
als. mot directement emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
angl. mot directement emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
ara. mot directement emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
bre. mot directement emprunté au breton, mais d’origine latine
celt. mot directement emprunté au celtique, mais d’origine latine
esp. mot directement emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
germ. mot directement emprunté au germanique, mais d’origine latine
it. mot directement emprunté à l’italien, mais d’origine latine
occ. mot directement emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
piém. mot directement emprunté au piémontais, mais d’origine latine
port. mot directement emprunté au portugais, mais d’origine latine
prov. mot directement emprunté au provençal, mais d’origine latine

< alld. mot emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
< als. mot emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
< angl. mot emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
< ara. mot emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
< bre. mot emprunté au breton, mais d’origine latine
< celt. mot emprunté au celtique, mais d’origine latine
< esp. mot emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
< germ. mot emprunté au germanique, mais d’origine latine
< it. mot emprunté à l’italien, mais d’origine latine
< occ. mot emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
< piém. mot emprunté au piémontais, mais d’origine latine
< port. mot emprunté au portugais, mais d’origine latine
< prov. mot emprunté au provençal, mais d’origine latine
i.-e. indo-européen
arg. argot
arc. archaïque