La Chair des mots

ROMAN

Poésie

Le coeur fou robinsonne à travers les romans,

Arthur Rimbaud, Poésies, Roman

Étymologie

Roman < lat. romanus = romain U Romani = les Romains < Roma = Rome. Pour les diverses évolutions du mot "roman" depuis le lat. vulg., voir par exemple le Littré.

Domaines

La faune et la flore : romaine, ruine-de-Rome
Les arts : romance, romancer, romancero (esp.), romancier, romanesque (< it.), roman-feuilleton, roman-fleuve, romanisation, romaniser, romanité, roman-photo (hyb.), romanticisme, romantique, romantisme
Les sentiments : gallo-romain
La communication : romanche, romaniste
La spatialité : gallo-romain, gréco-romain, romain, romand, romande, Rome, roumain, Roumanie
La temporalité : postromantique, préroman, préromantique, préromantisme
La spiritualité : romanisation, romaniser, romanisme, roumi (< ara.)
La politique : romanisation, romaniser
Les loisirs : gréco-romain
Divers : Romain, Romane, Roméo

Commentaire

Au départ, il y a Rome et les Romains, y compris la romaine qui est une salade ou une balance, d’où la romanité et la romanisation, d’où le terme roumi (chrétien, pour un musulman), à partir de l’ara. rum emprunté au lat. romanus. La Roumanie tire son nom de la ville de Rome. Pour plus de détails, voir l’art. très documenté de Wikipedia à l’adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/ Étymologie_du_nom"_Roumanie_". Quant au prénom Roméo, qu’il se rattache à Rome est évident, qu’il soit formé sur "eo (je vais, en lat.) à Rome" laisse dubitatif, ce qui n’exclut pas que le terme ait pu désigner quelqu’un qui était allé en pèlerinage à Rome. On a pu dire alors "C’est un Rome" (sans jeu de mots !) comme on a pu dire "C’est un Woodstock" pour désigner par raccourci quelqu’un qui a participé au festival !
Le mot roman (adj. ou subst.) est complexe. Le subst. a d’abord désigné (CNRTL), dès la fin du XVIe siècle, l’ancienne langue gallo-romane, par opposition à français, d’où la langue des troubadours en pays d’oc, langue qui figurerait un état intermédiaire entre le lat. et les autres langues romanes. Au sens moderne, une langue romane est une langue issue du latin. En architecture, le style roman prévalut jusqu’au XIIe siècle. Le mot roman a aussi désigné, au Moyen Âge, des ouvrages écrits en langue romane (au sens premier), comme le Roman de la Rose. Le terme a ensuite désigné, jusqu’à aujourd’hui, des ouvrages en prose présentant, pour simplifier, une intrigue et des personnages. Le roman est écrit en français, donc en langue romane, mais pas en latin. Le romanche est la langue romane parlée en Suisse dans le canton des Grisons. Et l’adj. romand se dit de la partie de la Suisse où l’on parle le français, ainsi que de ses habitants. Le terme romantique, quant à lui, a d’abord signifié romanesque, au sens où le mot caractérise par ex. madame Bovary, qui était une lectrice assidue de romans. Le romantique préfère le rêve et la chimère à la dure réalité. Il n’a jamais entendu parler du principe de réalité freudien. La romance, d’origine espagnole, est un petit poème écrit en vers octosyllabiques, puis une chanson populaire, ou une pièce instrumentale, ou plus généralement une chanson populaire à caractère tendre et sentimental. Et le romancero est un recueil de romances.

Complément

Il n’y a pas de lien entre la famille de roman et les mots rom, ou rrom (avec ou sans majuscule) ou romanichel. Le mot «tschel» signifie «le peuple» en tsigane, «rom» signifie «l’homme», et «romani» la langue des Rom(s), donc le tsigane.

Masquer les abréviations

Afficher les abréviations

Abréviations et conventions concernant la langue :

abr. abréviation
adj. adjectif
adv. adverbe
a. fr. ancien français
c.-à-d. c’est-à-dire
cf. confer
ex. exemple
fam. familier
fém. féminin
hyb. hybride
id. idem, pareillement
loc. locution
masc. masculin
neut. neutre
part. participe
p.-ê. peut-être
plur. pluriel
pop. populaire
préf. préfixe
prép. préposition
pron. pronom
rac. racine
sing. singulier
subst. substantif
suff. suffixe
vb verbe


Abréviations et conventions concernant le latin :

bas lat. bas latin (à partir du IIIe siècle de notre ère)
lat. latin classique
lat. ecclés. latin ecclésiastique (langue des auteurs chrétiens à partir de la fin de l’Empire)
lat. imp. latin impérial (à partir de la fin du 1er siècle de notre ère)
lat. méd. latin médiéval (à partir du VIIe siècle de notre ère, langue écrite)
lat. pop. latin populaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
lat. vulg. latin vulgaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
grom gallo-roman = latin parlé au Moyen Âge
lat. bot. latin des botanistes


Abréviations et conventions concernant les autres langues :

alld. mot directement emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
als. mot directement emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
angl. mot directement emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
ara. mot directement emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
bre. mot directement emprunté au breton, mais d’origine latine
celt. mot directement emprunté au celtique, mais d’origine latine
esp. mot directement emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
germ. mot directement emprunté au germanique, mais d’origine latine
it. mot directement emprunté à l’italien, mais d’origine latine
occ. mot directement emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
piém. mot directement emprunté au piémontais, mais d’origine latine
port. mot directement emprunté au portugais, mais d’origine latine
prov. mot directement emprunté au provençal, mais d’origine latine

< alld. mot emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
< als. mot emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
< angl. mot emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
< ara. mot emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
< bre. mot emprunté au breton, mais d’origine latine
< celt. mot emprunté au celtique, mais d’origine latine
< esp. mot emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
< germ. mot emprunté au germanique, mais d’origine latine
< it. mot emprunté à l’italien, mais d’origine latine
< occ. mot emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
< piém. mot emprunté au piémontais, mais d’origine latine
< port. mot emprunté au portugais, mais d’origine latine
< prov. mot emprunté au provençal, mais d’origine latine
i.-e. indo-européen
arg. argot
arc. archaïque