La Chair des mots

RÉVERBÉRER

Étymologie

Réverbérer < lat. reverberare = repousser, refouler, faire rebondir, réfléchir ses rayons < verberare = battre de verges, battre, maltraiter < verbera (neutre plur.) = la baguette, le fouet, le coup de baguette ou de fouet

Domaines

La faune et la flore : verbénacée, verveine
Le travail manuel : réverbérant, réverbération, réverbère

Commentaire

Le réverbère ne distribue pas de coups de fouet, sinon les chiens ne l’honoreraient pas autant. Le terme s’explique par la forme en baguette de bonne taille et par le sens tardif de réflexion des rayons. La verveine a une étymologie discutée. Certains en font une herba Veneris, c’est-à-dire une herbe de Vénus, un viagra naturel en somme. D’autres (Littré) la rapprochent d’une rac. sansc. vardh qui signifie croître. La verveine est alors LA plante. Ces deux étymologies semblent moins convaincantes que celle du Wiktionary et de CNRTL qui rappellent que le mot lat. vervena désignait les rameaux d’olivier, de laurier, de myrte ou de verveine portés en couronne par les prêtres lors des sacrifices, et que ces plantes correspondaient à des usages divers. Elles étaient consommées en infusion ou en décoction, elles servaient à purifier et à donner à un traité, que l’on frappait de ces plantes réunies en faisceau, un caractère solennel. On voit dès lors apparaître le sens premier, celui de frapper, et un sens secondaire, celui de purifier. Le lien entre les coups et la purification obtenue ou escomptée par les coups est assez clair.

Masquer les abréviations

Afficher les abréviations

Abréviations et conventions concernant la langue :

abr. abréviation
adj. adjectif
adv. adverbe
a. fr. ancien français
c.-à-d. c’est-à-dire
cf. confer
ex. exemple
fam. familier
fém. féminin
hyb. hybride
id. idem, pareillement
loc. locution
masc. masculin
neut. neutre
part. participe
p.-ê. peut-être
plur. pluriel
pop. populaire
préf. préfixe
prép. préposition
pron. pronom
rac. racine
sing. singulier
subst. substantif
suff. suffixe
vb verbe


Abréviations et conventions concernant le latin :

bas lat. bas latin (à partir du IIIe siècle de notre ère)
lat. latin classique
lat. ecclés. latin ecclésiastique (langue des auteurs chrétiens à partir de la fin de l’Empire)
lat. imp. latin impérial (à partir de la fin du 1er siècle de notre ère)
lat. méd. latin médiéval (à partir du VIIe siècle de notre ère, langue écrite)
lat. pop. latin populaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
lat. vulg. latin vulgaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
grom gallo-roman = latin parlé au Moyen Âge
lat. bot. latin des botanistes


Abréviations et conventions concernant les autres langues :

alld. mot directement emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
als. mot directement emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
angl. mot directement emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
ara. mot directement emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
bre. mot directement emprunté au breton, mais d’origine latine
celt. mot directement emprunté au celtique, mais d’origine latine
esp. mot directement emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
germ. mot directement emprunté au germanique, mais d’origine latine
it. mot directement emprunté à l’italien, mais d’origine latine
occ. mot directement emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
piém. mot directement emprunté au piémontais, mais d’origine latine
port. mot directement emprunté au portugais, mais d’origine latine
prov. mot directement emprunté au provençal, mais d’origine latine

< alld. mot emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
< als. mot emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
< angl. mot emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
< ara. mot emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
< bre. mot emprunté au breton, mais d’origine latine
< celt. mot emprunté au celtique, mais d’origine latine
< esp. mot emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
< germ. mot emprunté au germanique, mais d’origine latine
< it. mot emprunté à l’italien, mais d’origine latine
< occ. mot emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
< piém. mot emprunté au piémontais, mais d’origine latine
< port. mot emprunté au portugais, mais d’origine latine
< prov. mot emprunté au provençal, mais d’origine latine
i.-e. indo-européen
arg. argot
arc. archaïque