La Chair des mots

QUEUE

Poésie

Tu tournes en rond comme une bête
Tu tires la vache par la queue
C’est dur aujourd’hui la crise

Jacques Higelin, Aujourd’hui la crise

Étymologie

Queue < lat. coda ou cauda = la queue

Domaines

La faune et la flore : équeutage, équeuter, fouette-queue, paille-en-queue, porte-queue, queue-de-renard, rouge-queue
Le corps : caudal, couette, queue-de-cheval
Le travail manuel : queue-d’aronde, queue-de-cochon, queue-de-rat, tête-à-queue, trousse-queue
Les arts : coda (it.), demi-queue
Les sentiments : caudataire, couard, couardise
La spatialité : à la queue leu leu
La spiritualité : caudataire
Les loisirs : queutage, queuter

Commentaire

Au vatican, les caudataires portent la traîne du pape, étymologiquement rattachée au mot queue. Le couard (à noter que le fém. est rare) se tient en arrière (à la queue) pour éviter le danger, ou, métaphoriquement, garde la queue basse… La couette, ici, est une touffe de cheveux rassemblés par un lien sur la nuque ou de chaque côté des oreilles. Queuter signifie, au billard, garder la queue en contact avec la boule au moment où celle-ci rencontre la seconde boule ou une bande. C’est une faute, un échec, d’où le sens courant. La plupart des noms composés incluant le mot queue sont explicites. Le fouette-queue est un grand lézard à la large queue hérissée d’épines. C’est un agame (ou adepte de la parthénogenèse : les femelles font des bébés toutes seules… ) qui fouette ses ennemis avec son appendice caudal. Le paille-en-queue, appelé aussi phaéton, est un oiseau dont la queue présente deux longues plumes rectrices médianes. Dans le composé queue-d’aronde, le mot aronde désigne l’hirondelle. La queue-de-cochon est une tarière terminée en vrille, tandis que la queue-de-rat est une lime ronde et pointue pour limer dans les creux. Pour finir, le trousse-queue est un morceau de cuir rond qui, dans le harnachement du cheval, passe sous le tronçon de la queue de l’animal.

Complément

Quand le mot couette renvoie à la literie, il constitue une entrée spécifique.

Masquer les abréviations

Afficher les abréviations

Abréviations et conventions concernant la langue :

abr. abréviation
adj. adjectif
adv. adverbe
a. fr. ancien français
c.-à-d. c’est-à-dire
cf. confer
ex. exemple
fam. familier
fém. féminin
hyb. hybride
id. idem, pareillement
loc. locution
masc. masculin
neut. neutre
part. participe
p.-ê. peut-être
plur. pluriel
pop. populaire
préf. préfixe
prép. préposition
pron. pronom
rac. racine
sing. singulier
subst. substantif
suff. suffixe
vb verbe


Abréviations et conventions concernant le latin :

bas lat. bas latin (à partir du IIIe siècle de notre ère)
lat. latin classique
lat. ecclés. latin ecclésiastique (langue des auteurs chrétiens à partir de la fin de l’Empire)
lat. imp. latin impérial (à partir de la fin du 1er siècle de notre ère)
lat. méd. latin médiéval (à partir du VIIe siècle de notre ère, langue écrite)
lat. pop. latin populaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
lat. vulg. latin vulgaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
grom gallo-roman = latin parlé au Moyen Âge
lat. bot. latin des botanistes


Abréviations et conventions concernant les autres langues :

alld. mot directement emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
als. mot directement emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
angl. mot directement emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
ara. mot directement emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
bre. mot directement emprunté au breton, mais d’origine latine
celt. mot directement emprunté au celtique, mais d’origine latine
esp. mot directement emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
germ. mot directement emprunté au germanique, mais d’origine latine
it. mot directement emprunté à l’italien, mais d’origine latine
occ. mot directement emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
piém. mot directement emprunté au piémontais, mais d’origine latine
port. mot directement emprunté au portugais, mais d’origine latine
prov. mot directement emprunté au provençal, mais d’origine latine

< alld. mot emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
< als. mot emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
< angl. mot emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
< ara. mot emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
< bre. mot emprunté au breton, mais d’origine latine
< celt. mot emprunté au celtique, mais d’origine latine
< esp. mot emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
< germ. mot emprunté au germanique, mais d’origine latine
< it. mot emprunté à l’italien, mais d’origine latine
< occ. mot emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
< piém. mot emprunté au piémontais, mais d’origine latine
< port. mot emprunté au portugais, mais d’origine latine
< prov. mot emprunté au provençal, mais d’origine latine
i.-e. indo-européen
arg. argot
arc. archaïque