La Chair des mots

QUÉRIR

Poésie

Rien n’est jamais acquis à l’homme Ni sa force
Ni sa faiblesse Ni son coeur

Louis Aragon, Le Musée Grévin, Il n’y a pas d’amour heureux

Étymologie

Quérir < lat. quaerere (quaero < *quaiso)= chercher, demander, chercher à savoir, chercher à obtenir

Domaines

Le corps : exquis, exquisité
Les sentiments : conquis, exquis, exquisité, inquisiteur, inquisition, quêter
La communication : question, questionnaire, questionnement, questionner, questionneur
La spatialité : Reconquista (esp.)
La spiritualité : inquisiteur, Inquisition, inquisitorial
Le travail intellectuel : acquis, contre-enquête, enquérir, enquête, enquêté, enquêter, enquêteur, prérequis, quête, requis, réquisit (< ang.)
La politique : perquisiteur, perquisition, perquisitionner, questeur, questure, reconquérir, reconquête, Reconquista (esp.), réquisition, réquisitionner
L’économie : questeur, questure, quête, quêter, quêteur, sous-acquéreur
La justice : acquéreur, acquérir, acquêt, acquis, acquisitif, acquisition, coacquéreur, inquisitoire, inquisitorial, perquisiteur, perquisition, perquisitionner, quérable, question, requérant, requérir, requête, requis, réquisition, réquisitionner, réquisitoire, réquisitorial
L’armée : conquérant, conquérir, conquête, conquis, conquistador (esp.), reconquérir, reconquête, Reconquista (esp.)
Les loisirs : requêter

Commentaire

Du sens premier de chercher à obtenir, il reste la sous-fam. de acquérir, celle de requérir, celle de quêter et celle de conquérir. Du sens de chercher à savoir, il reste la sous-fam. de enquêter, celle de l’inquisition, celle de la perquisition et celle de questionner. Le réquisit est une hypothèse, un présupposé. Le prérequis est un savoir ou une condition qu’il faut déjà avoir acquis pour franchir une nouvelle étape. Le terme questeur est étymologiquement proche du sens de chercher à savoir. Le quaestor romain était un magistrat chargé de gérer les deniers publics et de diriger les enquêtes sur les homicides (d’où son nom), puis de veiller sur le trésor public. Dans une assemblée, aujourd’hui, le questeur a encore des fonctions de police. La réquisition est une réclamation, une contrainte. L’adj. exquis, pour finir, désigne ce qui est retenu comme étant le meilleur parmi (ex-) les éléments qu’on a cherchés (-quis) et testés.

Masquer les abréviations

Afficher les abréviations

Abréviations et conventions concernant la langue :

abr. abréviation
adj. adjectif
adv. adverbe
a. fr. ancien français
c.-à-d. c’est-à-dire
cf. confer
ex. exemple
fam. familier
fém. féminin
hyb. hybride
id. idem, pareillement
loc. locution
masc. masculin
neut. neutre
part. participe
p.-ê. peut-être
plur. pluriel
pop. populaire
préf. préfixe
prép. préposition
pron. pronom
rac. racine
sing. singulier
subst. substantif
suff. suffixe
vb verbe


Abréviations et conventions concernant le latin :

bas lat. bas latin (à partir du IIIe siècle de notre ère)
lat. latin classique
lat. ecclés. latin ecclésiastique (langue des auteurs chrétiens à partir de la fin de l’Empire)
lat. imp. latin impérial (à partir de la fin du 1er siècle de notre ère)
lat. méd. latin médiéval (à partir du VIIe siècle de notre ère, langue écrite)
lat. pop. latin populaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
lat. vulg. latin vulgaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
grom gallo-roman = latin parlé au Moyen Âge
lat. bot. latin des botanistes


Abréviations et conventions concernant les autres langues :

alld. mot directement emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
als. mot directement emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
angl. mot directement emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
ara. mot directement emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
bre. mot directement emprunté au breton, mais d’origine latine
celt. mot directement emprunté au celtique, mais d’origine latine
esp. mot directement emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
germ. mot directement emprunté au germanique, mais d’origine latine
it. mot directement emprunté à l’italien, mais d’origine latine
occ. mot directement emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
piém. mot directement emprunté au piémontais, mais d’origine latine
port. mot directement emprunté au portugais, mais d’origine latine
prov. mot directement emprunté au provençal, mais d’origine latine

< alld. mot emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
< als. mot emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
< angl. mot emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
< ara. mot emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
< bre. mot emprunté au breton, mais d’origine latine
< celt. mot emprunté au celtique, mais d’origine latine
< esp. mot emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
< germ. mot emprunté au germanique, mais d’origine latine
< it. mot emprunté à l’italien, mais d’origine latine
< occ. mot emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
< piém. mot emprunté au piémontais, mais d’origine latine
< port. mot emprunté au portugais, mais d’origine latine
< prov. mot emprunté au provençal, mais d’origine latine
i.-e. indo-européen
arg. argot
arc. archaïque