La Chair des mots

POT

Poésie

Les guitar’s sont resté’s à la porte cochère,
Et le dernier concert de l’ancêtre déçu
Ce fut un pot-pourri de cantiques, peuchère !

Georges Brassens, L’Ancêtre

Étymologie

Pot < bas lat. pottus ou potus < racine celtique. Autre étymologie (Jean Mathieu-Rosay) : le nom propre Pottus aurait désigné de nombreux potiers (dans la région de Trèves) et serait devenu un nom commun. Littré rapproche "pot" de la famille de "potion" (voir cette entrée) : le contenu aurait fini par désigner le contenant.

Domaines

Les quatre éléments : potasse (< néer.), potassé, potassique, potassium
La faune et la flore : potager, potine
Le corps : popotin, porridge (ang.), potage, pot-au-feu, potée, potine
Le travail manuel : cache-pot, dépoter, empoter, poterie, potiche, potier, potine, potinière, rempotage, rempoter
Les arts : pot-pourri
Les sentiments : empoté, potiche
La communication : potin, potiner, potinier
La spatialité : potinière
Le travail intellectuel : potache, potasser
L’économie : pot-de-vin
La justice : pot-de-vin

Commentaire

Avant Monsieur Poubelle, Monsieur Pottius ? Pourquoi pas ! Le pot est omniprésent dans la cuisine, du pot-au-feu au porridge (le mot veut dire potage), mais il en sort, pour le meilleur (la poterie, la potiche, au sens premier) et pour le pire (empoté, le pot-de-vin, la potiche, au sens figuré, le potin, potiner… ). Le popotin est en fait un potiron (voir l’entrée "postérieur"), et vice-versa. Le terme pot-pourri est sorti de la cuisine (ragoût composé de plusieurs viandes) pour désigner un mélange de plusieurs airs musicaux, ou un mélange de fleurs parfumées, ou un mélange de n’importe quoi… Le potager est d’abord un ensemble de plantes destinées à la cuisine, au potage, puis le lieu où l’on cultive ces plantes. La potine est une chaufferette portative en forme de pot. La potine concurrence donc le moine ! La potasse est étymologiquement une cendre de pot : le terme renvoie à la technique de préparation où l’on mélange dans des pots de la cendre de bois et de l’eau, mélange que l’on chauffe pour obtenir un résidu solide (la potasse) après évaporation de l’eau. Le potache, enfin, prend son repas (son potage) à l’école : il est interne. Et potasser, toujours dans le milieu scolaire, c’est s’imprégner de la "substantifique moelle" des manuels chère à Rabelais, ou faire son potage à partir des informations glanées çà et là.

Masquer les abréviations

Afficher les abréviations

Abréviations et conventions concernant la langue :

abr. abréviation
adj. adjectif
adv. adverbe
a. fr. ancien français
c.-à-d. c’est-à-dire
cf. confer
ex. exemple
fam. familier
fém. féminin
hyb. hybride
id. idem, pareillement
loc. locution
masc. masculin
neut. neutre
part. participe
p.-ê. peut-être
plur. pluriel
pop. populaire
préf. préfixe
prép. préposition
pron. pronom
rac. racine
sing. singulier
subst. substantif
suff. suffixe
vb verbe


Abréviations et conventions concernant le latin :

bas lat. bas latin (à partir du IIIe siècle de notre ère)
lat. latin classique
lat. ecclés. latin ecclésiastique (langue des auteurs chrétiens à partir de la fin de l’Empire)
lat. imp. latin impérial (à partir de la fin du 1er siècle de notre ère)
lat. méd. latin médiéval (à partir du VIIe siècle de notre ère, langue écrite)
lat. pop. latin populaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
lat. vulg. latin vulgaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
grom gallo-roman = latin parlé au Moyen Âge
lat. bot. latin des botanistes


Abréviations et conventions concernant les autres langues :

alld. mot directement emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
als. mot directement emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
angl. mot directement emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
ara. mot directement emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
bre. mot directement emprunté au breton, mais d’origine latine
celt. mot directement emprunté au celtique, mais d’origine latine
esp. mot directement emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
germ. mot directement emprunté au germanique, mais d’origine latine
it. mot directement emprunté à l’italien, mais d’origine latine
occ. mot directement emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
piém. mot directement emprunté au piémontais, mais d’origine latine
port. mot directement emprunté au portugais, mais d’origine latine
prov. mot directement emprunté au provençal, mais d’origine latine

< alld. mot emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
< als. mot emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
< angl. mot emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
< ara. mot emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
< bre. mot emprunté au breton, mais d’origine latine
< celt. mot emprunté au celtique, mais d’origine latine
< esp. mot emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
< germ. mot emprunté au germanique, mais d’origine latine
< it. mot emprunté à l’italien, mais d’origine latine
< occ. mot emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
< piém. mot emprunté au piémontais, mais d’origine latine
< port. mot emprunté au portugais, mais d’origine latine
< prov. mot emprunté au provençal, mais d’origine latine
i.-e. indo-européen
arg. argot
arc. archaïque