La Chair des mots

POIL

Poésie

Puisses-tu donc, beau poil, bel œil, et belle main,
Lier, brûler, blesser, mon cœur, mon corps, mon sein,
De cordelettes, d’ardeurs, de plaies amiables.

Marc Papillon, Les Amours de Théophile, Ton poil, ton œil, ta main…

Étymologie

Poil < lat. pilus = le poil

Domaines

La faune et la flore : pelard, pelouse, piloselle
Les groupes humains : pelé
Le corps : dépilation, dépilatoire, dépiler, épilation, épilatoire, épiler, épileur, passepoil, pelage, pelé, peluche, peluché, pelucher, pelucheux, pelure, pilaire, pileux, pilifère, pilosisme, pilosité, pilou, pluché, plucher, plucheux, poilu
Le travail manuel : épluchage, éplucher, éplucheur, éplucheuse, épluchure, peille, peler, peleur, pluches
Les sentiments : à rebrousse-poil, horripilant, horripilateur, horripilation, horripiler
La physique : poil-de-carotte
La médecine : pelade
L’armée : poilu
Les loisirs : peluche

Commentaire

Indice de virilité pour les uns, rappel d’animalité pour d’autres qui les ratiboisent à tout va, atteints ou non de pilosisme, les poils laissent rarement indifférent. Seuls quelques termes de la famille méritent qu’on s’y arrête un instant. Peler, c’est enlever les poils : il y a eu ensuite confusion avec la famille de peau. Éplucher, c’est d’abord arracher les poils, puis peler. La pelouse est composée de poils végétaux, le ray grass pour l’essentiel. Plucheux est un adj. synonyme de pelucheux, comme plucher l’est de pelucher. La peluche est d’abord une étoffe proche du velours, présentant d’un côté des poils très longs, couchés, soyeux et brillants, puis un animal, un jouet en peluche. Plucher consiste pour un tissu à prendre un aspect qui rappelle la peluche, à cause de l’usure qui relève ou détache les fibres, c’est-à-dire les poils. La peille est un chiffon utilisé pour faire de la pâte à papier. Pour finir, horripiler, c’est faire se hérisser le poil.
Requiem pour un métier d’autrefois : le peleur (ou pelureux) était un "ouvrier forestier qui dépouillait les troncs fraîchement abattus, afin d’en prélever le pelard que le tanneurs utilisaient, après l’avoir broyé, pour préparer les cuirs". (Gérard Boutet, La France en héritage, Perrin, 2007)

Masquer les abréviations

Afficher les abréviations

Abréviations et conventions concernant la langue :

abr. abréviation
adj. adjectif
adv. adverbe
a. fr. ancien français
c.-à-d. c’est-à-dire
cf. confer
ex. exemple
fam. familier
fém. féminin
hyb. hybride
id. idem, pareillement
loc. locution
masc. masculin
neut. neutre
part. participe
p.-ê. peut-être
plur. pluriel
pop. populaire
préf. préfixe
prép. préposition
pron. pronom
rac. racine
sing. singulier
subst. substantif
suff. suffixe
vb verbe


Abréviations et conventions concernant le latin :

bas lat. bas latin (à partir du IIIe siècle de notre ère)
lat. latin classique
lat. ecclés. latin ecclésiastique (langue des auteurs chrétiens à partir de la fin de l’Empire)
lat. imp. latin impérial (à partir de la fin du 1er siècle de notre ère)
lat. méd. latin médiéval (à partir du VIIe siècle de notre ère, langue écrite)
lat. pop. latin populaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
lat. vulg. latin vulgaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
grom gallo-roman = latin parlé au Moyen Âge
lat. bot. latin des botanistes


Abréviations et conventions concernant les autres langues :

alld. mot directement emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
als. mot directement emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
angl. mot directement emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
ara. mot directement emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
bre. mot directement emprunté au breton, mais d’origine latine
celt. mot directement emprunté au celtique, mais d’origine latine
esp. mot directement emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
germ. mot directement emprunté au germanique, mais d’origine latine
it. mot directement emprunté à l’italien, mais d’origine latine
occ. mot directement emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
piém. mot directement emprunté au piémontais, mais d’origine latine
port. mot directement emprunté au portugais, mais d’origine latine
prov. mot directement emprunté au provençal, mais d’origine latine

< alld. mot emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
< als. mot emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
< angl. mot emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
< ara. mot emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
< bre. mot emprunté au breton, mais d’origine latine
< celt. mot emprunté au celtique, mais d’origine latine
< esp. mot emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
< germ. mot emprunté au germanique, mais d’origine latine
< it. mot emprunté à l’italien, mais d’origine latine
< occ. mot emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
< piém. mot emprunté au piémontais, mais d’origine latine
< port. mot emprunté au portugais, mais d’origine latine
< prov. mot emprunté au provençal, mais d’origine latine
i.-e. indo-européen
arg. argot
arc. archaïque