La Chair des mots

PASSION

Poésie

Et je crois que voici venir la Passion

Paul Verlaine, Poèmes saturniens, Initium

Étymologie

Passion < lat. passio = l’action de supporter, de souffrir < pati = endurer, supporter, endurer

Domaines

La faune et la flore : impatiens, impatiente, passiflore, patience
Le travail manuel : compatibilité, compatible, incompatibilité, incompatible
Les sentiments : compassion, compatir, compatissant, dépassionner, impassibilité, impassible, impassiblement, impatiemment, impatience, impatient, impatienter, passif, passionnant, passionné, passionnel, passionnellement, passionnément, passionner, passivement, passivité, patiemment, patience, patient, patienter, pâtir
La communication : passif
La spiritualité : Passion
La politique : Pasionaria (esp.), pasionaria (esp.)
La justice : passible
La médecine : patient

Commentaire

Le sens premier est dépréciatif : la passion est souffrance, comme l’illustrent des mots comme pâtir, compatir, le patient, impassible… La souffrance se transforme en tolérance avec impatient, impatienter, passif, patiemment, patient, patienter. Le sens s’atténue encore avec la sous-fam. de compatible où il est question d’affinité, d’absence de rejet. Avec la sous-fam. de passion, la racine est tantôt méliorative, tantôt dépréciative, selon que le sentiment est perçu lui-même comme mélioratif ou dépréciatif, même si passionner et passionnant sont toujours perçus comme mélioratifs. L’impatiens ou impatiente est une balsamine dont le fruit s’ouvre au moindre contact (considéré comme insupportable, d’où son nom). Et la passiflore, autrement nommée fleur de la passion (traduction littérale du mot passiflore) a des fleurs dont les différents organes rappellent, selon certains, les instruments de la Passion. Pour finir, on peut évoquer le mot pasionaria qui est devenu un emblème pour les femmes en lutte. "En espagnol, pasionaria est un nom de fleur et désigne la passiflore. C’est aussi le surnom qui avait été donné en 1936 à Dolores Ibarruri, députée communiste aux Cortes". (Henriette Walter, L’Aventure des mots français venus d’ailleurs, Robert Laffont, 1997)

Complément

Le mot patience, quand il désigne la plante, vient du grec lapathon avec fausse coupe (déglutination) de la syllabe initiale prise pour un article.

Masquer les abréviations

Afficher les abréviations

Abréviations et conventions concernant la langue :

abr. abréviation
adj. adjectif
adv. adverbe
a. fr. ancien français
c.-à-d. c’est-à-dire
cf. confer
ex. exemple
fam. familier
fém. féminin
hyb. hybride
id. idem, pareillement
loc. locution
masc. masculin
neut. neutre
part. participe
p.-ê. peut-être
plur. pluriel
pop. populaire
préf. préfixe
prép. préposition
pron. pronom
rac. racine
sing. singulier
subst. substantif
suff. suffixe
vb verbe


Abréviations et conventions concernant le latin :

bas lat. bas latin (à partir du IIIe siècle de notre ère)
lat. latin classique
lat. ecclés. latin ecclésiastique (langue des auteurs chrétiens à partir de la fin de l’Empire)
lat. imp. latin impérial (à partir de la fin du 1er siècle de notre ère)
lat. méd. latin médiéval (à partir du VIIe siècle de notre ère, langue écrite)
lat. pop. latin populaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
lat. vulg. latin vulgaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
grom gallo-roman = latin parlé au Moyen Âge
lat. bot. latin des botanistes


Abréviations et conventions concernant les autres langues :

alld. mot directement emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
als. mot directement emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
angl. mot directement emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
ara. mot directement emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
bre. mot directement emprunté au breton, mais d’origine latine
celt. mot directement emprunté au celtique, mais d’origine latine
esp. mot directement emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
germ. mot directement emprunté au germanique, mais d’origine latine
it. mot directement emprunté à l’italien, mais d’origine latine
occ. mot directement emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
piém. mot directement emprunté au piémontais, mais d’origine latine
port. mot directement emprunté au portugais, mais d’origine latine
prov. mot directement emprunté au provençal, mais d’origine latine

< alld. mot emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
< als. mot emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
< angl. mot emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
< ara. mot emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
< bre. mot emprunté au breton, mais d’origine latine
< celt. mot emprunté au celtique, mais d’origine latine
< esp. mot emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
< germ. mot emprunté au germanique, mais d’origine latine
< it. mot emprunté à l’italien, mais d’origine latine
< occ. mot emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
< piém. mot emprunté au piémontais, mais d’origine latine
< port. mot emprunté au portugais, mais d’origine latine
< prov. mot emprunté au provençal, mais d’origine latine
i.-e. indo-européen
arg. argot
arc. archaïque