La Chair des mots

MOUCHE

Poésie

Au plafond, peint en bleu, trois mouches se poursuivent
Puis se posent un instant sur un calendrier

Michel Bühler, Café arabe

Étymologie

Mouche < lat. musca = la mouche

Domaines

La faune et la flore : émouchet, moucheron, moucheronner, moustique (< esp.), muscidés, oiseau-mouche
Le travail manuel : chasse-mouches, démoucheter, démoustication, démoustiquer, émoucher, émouchette, émouchoir, mouchard, moucher, moucheté, moucheter, mouchetis, moucheture, mousqueton, moustiquaire (< esp.), tue-mouches
Les sentiments : mouchard, mouchardage, moucharder
L’armée : mousquet, mousquetade, mousquetaire, mousqueterie, mousqueton

Commentaire

Et mouche elle a vécu ce que vivent les mouches, l’espace de 19 jours… Hors le diptère qui n’a pas toujours nom Mireille, la muse de Dick Annegarn, la mouche (et le moucheron, sans oublier, évidemment, son cousin le moustique ! ) est métaphoriquement très présente dans la famille Moucheter, c’est bien sûr marquer un support de petits points plus ou moins semblables à des mouches. L’émouchette est un filet garni de cordelettes flottantes, dont on couvre les chevaux pour les protéger des mouches. Par ailleurs, on appelle mouche le centre (petit point noir) d’une cible de tir, d’où l’expression faire mouche. Le terme a désigné aussi la flèche de l’arbalète, d’où, après l’arbalète, le mousquet (mot à mot la petite mouche), d’où l’émouchet : reconstruit sur le mouchet, en anc. fr., c’est-à-dire encore une fois la petite mouche. Le terme désigne un petit rapace diurne. Le mousqueton a remplacé le mousquet comme fusil. Le terme désigne aussi, à partir du nom composé le porte-mousqueton, désignant l’agrafe fixée au bas de la bandoulière pour soutenir le mousqueton, le système d’accrochage constitué par une lame métallique recourbée formant boucle à ressort. Le mouchard se comporte comme une mouche : il espionne sans se faire remarquer et restitue des informations en bourdonnant aux oreilles de ceux pour qui il travaille.

Complément

Quand moucher signifie «débarrasser les narines de leurs mucosités», il appartient à la famille de moisir.

Masquer les abréviations

Afficher les abréviations

Abréviations et conventions concernant la langue :

abr. abréviation
adj. adjectif
adv. adverbe
a. fr. ancien français
c.-à-d. c’est-à-dire
cf. confer
ex. exemple
fam. familier
fém. féminin
hyb. hybride
id. idem, pareillement
loc. locution
masc. masculin
neut. neutre
part. participe
p.-ê. peut-être
plur. pluriel
pop. populaire
préf. préfixe
prép. préposition
pron. pronom
rac. racine
sing. singulier
subst. substantif
suff. suffixe
vb verbe


Abréviations et conventions concernant le latin :

bas lat. bas latin (à partir du IIIe siècle de notre ère)
lat. latin classique
lat. ecclés. latin ecclésiastique (langue des auteurs chrétiens à partir de la fin de l’Empire)
lat. imp. latin impérial (à partir de la fin du 1er siècle de notre ère)
lat. méd. latin médiéval (à partir du VIIe siècle de notre ère, langue écrite)
lat. pop. latin populaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
lat. vulg. latin vulgaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
grom gallo-roman = latin parlé au Moyen Âge
lat. bot. latin des botanistes


Abréviations et conventions concernant les autres langues :

alld. mot directement emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
als. mot directement emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
angl. mot directement emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
ara. mot directement emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
bre. mot directement emprunté au breton, mais d’origine latine
celt. mot directement emprunté au celtique, mais d’origine latine
esp. mot directement emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
germ. mot directement emprunté au germanique, mais d’origine latine
it. mot directement emprunté à l’italien, mais d’origine latine
occ. mot directement emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
piém. mot directement emprunté au piémontais, mais d’origine latine
port. mot directement emprunté au portugais, mais d’origine latine
prov. mot directement emprunté au provençal, mais d’origine latine

< alld. mot emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
< als. mot emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
< angl. mot emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
< ara. mot emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
< bre. mot emprunté au breton, mais d’origine latine
< celt. mot emprunté au celtique, mais d’origine latine
< esp. mot emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
< germ. mot emprunté au germanique, mais d’origine latine
< it. mot emprunté à l’italien, mais d’origine latine
< occ. mot emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
< piém. mot emprunté au piémontais, mais d’origine latine
< port. mot emprunté au portugais, mais d’origine latine
< prov. mot emprunté au provençal, mais d’origine latine
i.-e. indo-européen
arg. argot
arc. archaïque