La Chair des mots

JACOBIN

Étymologie

Jacobin << lat. Jacobus ou Iacobus = Jacques.
De son côté, jacasser < croisement entre jaque ((ou jacque) = la pie dans certains dialectes) + agasser (crier, chanter comme une pie = une agasse ou agace dans certaines régions.)

Domaines

La faune et la flore : jacasse, jacassement, jacasser, jacasserie, jacobée, jacquot
Le corps : jacque, jaquette
Le travail manuel : jacquemart, jaquemart
La communication : jacasse, jacassement, jacasser, jacasserie
La temporalité : potron-jacquet
La spiritualité : jacobite
Le travail intellectuel : jacques
La politique : jacobinisme, jacquerie
Les loisirs : jacquet
Divers : Jacot, Jacques, Jacquard

Commentaire

C’est le patronyme biblique qui est à l’origine de la famille Les dominicains sont parfois appelés jacobins depuis l’installation de certains dans le couvent parisien situé rue Saint-Jacques, en 1217. D’autres Jacques interviennent : au Moyen Âge, les paysans sont appelés jacques (cf. l’expression dépréciative et moqueuse Jacques Bonhomme) par synecdoque, à partir de leur veste courte appelée la jacque. De là dérivent la jacquerie et la jaquette, et sans doute le jeu appelé jacquet, où le mot signifie laquais. Le prénom Jacques, devenu Jaqueme en prov., explique le jacquemard (ou jaquemart). Le mot jacques sert aussi à désigner une pie, parfois un geai, d’où le verbe jacasser, et le nom jacquot qui renvoie aujourd’hui au perroquet. Cette appellation de la pie tient probablement à son plumage : sur un fond bleu-noir, son ventre blanc ressemble à une jaquette. Et cette veste des paysans est sans doute appelée la jacque par ressemblance avec l’habit des dominicains. Il est aussi possible que ce soit la pie qui ait été la première nommée ainsi, et que la jacque des paysans ait reçu ce nom par ressemblance avec le plumage de l'oiseau. Par ailleurs, c’est Monsieur Jacquard qui a donné son nom au métier à tisser de haute lisse. En politique, les jacobins se sont installés dans l’ancien couvent des dominicains rue Saint-Jacques. D’où le jacobinisme. Pour finir, jacobite comme subst. désigne un partisan de Jacques II, après la révolution de 1688, en Angleterre, et comme adj., l’église jacobite est aussi appelée église syrienne orthodoxe, et elle doit son nom à l’évêque Jacques Baradaï.

Masquer les abréviations

Afficher les abréviations

Abréviations et conventions concernant la langue :

abr. abréviation
adj. adjectif
adv. adverbe
a. fr. ancien français
c.-à-d. c’est-à-dire
cf. confer
ex. exemple
fam. familier
fém. féminin
hyb. hybride
id. idem, pareillement
loc. locution
masc. masculin
neut. neutre
part. participe
p.-ê. peut-être
plur. pluriel
pop. populaire
préf. préfixe
prép. préposition
pron. pronom
rac. racine
sing. singulier
subst. substantif
suff. suffixe
vb verbe


Abréviations et conventions concernant le latin :

bas lat. bas latin (à partir du IIIe siècle de notre ère)
lat. latin classique
lat. ecclés. latin ecclésiastique (langue des auteurs chrétiens à partir de la fin de l’Empire)
lat. imp. latin impérial (à partir de la fin du 1er siècle de notre ère)
lat. méd. latin médiéval (à partir du VIIe siècle de notre ère, langue écrite)
lat. pop. latin populaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
lat. vulg. latin vulgaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
grom gallo-roman = latin parlé au Moyen Âge
lat. bot. latin des botanistes


Abréviations et conventions concernant les autres langues :

alld. mot directement emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
als. mot directement emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
angl. mot directement emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
ara. mot directement emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
bre. mot directement emprunté au breton, mais d’origine latine
celt. mot directement emprunté au celtique, mais d’origine latine
esp. mot directement emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
germ. mot directement emprunté au germanique, mais d’origine latine
it. mot directement emprunté à l’italien, mais d’origine latine
occ. mot directement emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
piém. mot directement emprunté au piémontais, mais d’origine latine
port. mot directement emprunté au portugais, mais d’origine latine
prov. mot directement emprunté au provençal, mais d’origine latine

< alld. mot emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
< als. mot emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
< angl. mot emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
< ara. mot emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
< bre. mot emprunté au breton, mais d’origine latine
< celt. mot emprunté au celtique, mais d’origine latine
< esp. mot emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
< germ. mot emprunté au germanique, mais d’origine latine
< it. mot emprunté à l’italien, mais d’origine latine
< occ. mot emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
< piém. mot emprunté au piémontais, mais d’origine latine
< port. mot emprunté au portugais, mais d’origine latine
< prov. mot emprunté au provençal, mais d’origine latine
i.-e. indo-européen
arg. argot
arc. archaïque