La Chair des mots

HÔTE

Poésie

Donc, une auto s’arrêta devant l’hôtel à Chartres. Savoir qui était dans cette auto, devant cet hôtel, si c’était Toto, si c’était Totel, voilà ce que vous voudriez savoir, mais vous ne le saurez jamais… jamais…

Max Jacob, Roman-feuilleton

Étymologie

Hôte < lat. hospes = qui reçoit un étranger, qui est reçu par un étranger (en réciprocité), l’hôte, le voyageur < rac. i.-e. *ghos- (hos- en lat.) qui désigne l’étranger, l’invité. Le sanscrit a ghaspati qui signifie le maître qui donne à manger.
De son côté, hostile < lat. hostilis < hostis = l’ennemi (de guerre, collectif) < même rac. i.-e. *ghos-.
Par ailleurs, hostie < lat. hostia = la victime (expiatoire). Un verbe hostire signifie frapper, mais un autre verbe signifie payer de retour, mettre au même niveau, rendre la pareille. Il s’agit sans doute du même verbe : rendre la pareille devient frapper, comme l’hôte devient ennemi… La victime, avant d’être frappée, est l’animal destiné à compenser la colère des dieux. Le sanscrit indique dans quel sens s’est faite l’évolution sémantique. Pour plus de détails, voir l’article : http://welkom-actualites.over-blog.com/pages/ De_lHostis_a_lHospes_ou_les_origines_du_mot_Hote- 5460661.html.

Domaines

Le travail manuel : hostellerie, hôtel, hôtelier, hôtellerie
Les sentiments : hospice, hospitalier, hospitalité, hostile, hostilement, hostilité, hôtesse, inhospitalier, inhospitalité
La spiritualité : hostie
La politique : otage
La médecine : hôpital, hospitalisation, hospitaliser, hospitalisme, hôtel-Dieu
L’armée : host, hostilement, hostilité, ost

Commentaire

Au début (paradis terrestre ? âge d’or ? un peu après ? ), celui qui vient d’ailleurs est donc un hôte, un invité, à charge de réciprocité. Par quel miracle, un peu plus tard (âge de fer ? période historique ? ), cet hôte devient-il un étranger, puis un ennemi (ost, host, otage, hostilité) ? Restent, heureusement, l’hospitalité, l’hôtel, l’hôpital et l’hospice, même si les deux derniers termes font rarement rêver.

Masquer les abréviations

Afficher les abréviations

Abréviations et conventions concernant la langue :

abr. abréviation
adj. adjectif
adv. adverbe
a. fr. ancien français
c.-à-d. c’est-à-dire
cf. confer
ex. exemple
fam. familier
fém. féminin
hyb. hybride
id. idem, pareillement
loc. locution
masc. masculin
neut. neutre
part. participe
p.-ê. peut-être
plur. pluriel
pop. populaire
préf. préfixe
prép. préposition
pron. pronom
rac. racine
sing. singulier
subst. substantif
suff. suffixe
vb verbe


Abréviations et conventions concernant le latin :

bas lat. bas latin (à partir du IIIe siècle de notre ère)
lat. latin classique
lat. ecclés. latin ecclésiastique (langue des auteurs chrétiens à partir de la fin de l’Empire)
lat. imp. latin impérial (à partir de la fin du 1er siècle de notre ère)
lat. méd. latin médiéval (à partir du VIIe siècle de notre ère, langue écrite)
lat. pop. latin populaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
lat. vulg. latin vulgaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
grom gallo-roman = latin parlé au Moyen Âge
lat. bot. latin des botanistes


Abréviations et conventions concernant les autres langues :

alld. mot directement emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
als. mot directement emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
angl. mot directement emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
ara. mot directement emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
bre. mot directement emprunté au breton, mais d’origine latine
celt. mot directement emprunté au celtique, mais d’origine latine
esp. mot directement emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
germ. mot directement emprunté au germanique, mais d’origine latine
it. mot directement emprunté à l’italien, mais d’origine latine
occ. mot directement emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
piém. mot directement emprunté au piémontais, mais d’origine latine
port. mot directement emprunté au portugais, mais d’origine latine
prov. mot directement emprunté au provençal, mais d’origine latine

< alld. mot emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
< als. mot emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
< angl. mot emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
< ara. mot emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
< bre. mot emprunté au breton, mais d’origine latine
< celt. mot emprunté au celtique, mais d’origine latine
< esp. mot emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
< germ. mot emprunté au germanique, mais d’origine latine
< it. mot emprunté à l’italien, mais d’origine latine
< occ. mot emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
< piém. mot emprunté au piémontais, mais d’origine latine
< port. mot emprunté au portugais, mais d’origine latine
< prov. mot emprunté au provençal, mais d’origine latine
i.-e. indo-européen
arg. argot
arc. archaïque