La Chair des mots

FOUR

Poésie

Ils voient le fort bras blanc qui tourne
La pâte grise, et qui l’enfourne
Dans un trou clair.

Arthur Rimbaud, Poésies, Les Effarés

Étymologie

Four < lat. furnus U formus = chaud U grec thermos (même sens) < rac. i.-e. *ger- qui traduit la notion de chaleur. Le sanscrit a harah = la saison chaude.
De son côté, forceps < *form-ceps < *formi-ceps < *formo-caps = pinces destinées à se saisir (cf. l’entrée capter) d’un corps chaud (formus).

Domaines

Le corps : petit-four
Le travail manuel : chaufour, chaufournier, cul-de-four, défournage, défournement, défourner, enfournage, enfournement, enfourner, fournaise, fournaliste, fourneau, fournée, fournier, fournil, haut-fourneau
Les sentiments : échauffourée
La médecine : thermal (< gre.), thermalisme (< gre.), thermes (< gre.)
Divers : Fournier

Commentaire

Le sens premier demeure, chez le boulanger ou le potier. Le chaufour est un four à chaux, comme son nom l’indique. Le bas fourneau n’existe plus guère, et les hauts-fourneaux se sont eux aussi souvent éteints. Restent les petits-fours pour tuer le temps pendant les cures thermales.
Requiem pour deux métiers d’autrefois : le fournaliste était, dans une verrerie, un "ouvrier chargé de conduire le foyer principal, de surveiller les fours à pots ou les arches à recuire, et, accessoirement, d’avoir l’œil sur les gamelles qui y chauffaient". Le fournier était quant à lui une "personne qui avait la responsabilité de la conduite d’un four, plus particulièrement d’un four à pain". (Gérard Boutet, La France en héritage, Perrin, 2007)

Complément

Viennent du grec des mots comme la thermicité, thermidor, la thermie, thermique, et de nombreux mots composés commençant par thermo- ou finissant par -thermie, comme thermodynamique, le thermomètre, le thermostat, la calciothermie, l’électrothermie.

Masquer les abréviations

Afficher les abréviations

Abréviations et conventions concernant la langue :

abr. abréviation
adj. adjectif
adv. adverbe
a. fr. ancien français
c.-à-d. c’est-à-dire
cf. confer
ex. exemple
fam. familier
fém. féminin
hyb. hybride
id. idem, pareillement
loc. locution
masc. masculin
neut. neutre
part. participe
p.-ê. peut-être
plur. pluriel
pop. populaire
préf. préfixe
prép. préposition
pron. pronom
rac. racine
sing. singulier
subst. substantif
suff. suffixe
vb verbe


Abréviations et conventions concernant le latin :

bas lat. bas latin (à partir du IIIe siècle de notre ère)
lat. latin classique
lat. ecclés. latin ecclésiastique (langue des auteurs chrétiens à partir de la fin de l’Empire)
lat. imp. latin impérial (à partir de la fin du 1er siècle de notre ère)
lat. méd. latin médiéval (à partir du VIIe siècle de notre ère, langue écrite)
lat. pop. latin populaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
lat. vulg. latin vulgaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
grom gallo-roman = latin parlé au Moyen Âge
lat. bot. latin des botanistes


Abréviations et conventions concernant les autres langues :

alld. mot directement emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
als. mot directement emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
angl. mot directement emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
ara. mot directement emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
bre. mot directement emprunté au breton, mais d’origine latine
celt. mot directement emprunté au celtique, mais d’origine latine
esp. mot directement emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
germ. mot directement emprunté au germanique, mais d’origine latine
it. mot directement emprunté à l’italien, mais d’origine latine
occ. mot directement emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
piém. mot directement emprunté au piémontais, mais d’origine latine
port. mot directement emprunté au portugais, mais d’origine latine
prov. mot directement emprunté au provençal, mais d’origine latine

< alld. mot emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
< als. mot emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
< angl. mot emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
< ara. mot emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
< bre. mot emprunté au breton, mais d’origine latine
< celt. mot emprunté au celtique, mais d’origine latine
< esp. mot emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
< germ. mot emprunté au germanique, mais d’origine latine
< it. mot emprunté à l’italien, mais d’origine latine
< occ. mot emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
< piém. mot emprunté au piémontais, mais d’origine latine
< port. mot emprunté au portugais, mais d’origine latine
< prov. mot emprunté au provençal, mais d’origine latine
i.-e. indo-européen
arg. argot
arc. archaïque