La Chair des mots

FLAMME

Poésie

Les flammes que je fais couper de temps en temps chez le coiffeur
trahissent seules le noir enfer intérieur qui m’habite

Louis Aragon, Persécuté persécuteur, Lycanthropie contemporaine

Étymologie

Flamme < lat. flamma = la flamme < rac. i.-e. *bl-eg- qui signifie briller, brûler. Flamma serait (Littré) une évolution de flagma, dérivé de flagrare = brûler, sans lien avec flagrare, lat. vulg. = exhaler une odeur

Domaines

Les quatre éléments : enflammer, flambage, flambant, flambeau, flambée, flamber, flamboiement, flamboyer, flammé, flammèche (hyb.), flammerole, foudre, foudroiement, foudroyage, foudroyant, foudroyer, fulgurance, fulgurant, fulguration, fulgurer, parafoudre
La faune et la flore : flamant (< prov.)
Le corps : flamiche, flammeküeche (als.)
Le travail manuel : conflagration, déflagrant, déflagration, déflagrer, fulmicoton
Les sentiments : enflammé, enflammer, flambard, flambart, fulminant, fulmination, fulminer
Le travail intellectuel : flagrance, flagrant
La physique : fulminate, inflammabilité, inflammable, ininflammable
La politique : oriflamme
La justice : flagrance, flagrant
La médecine : anti-inflammatoire, désenflammer, enflammé, inflammation, inflammatoire
L’armée : conflagration, lance-flammes
Les loisirs : flambeur

Commentaire

La famille de flamme est très bien représentée au sens premier de lumière vive, de enflammer à flambeau, de flammèche à inflammable. Ce qui est flagrant est lumineux, évident, mais la déflagration et la conflagration évoquent davantage le bruit que la lumière, surtout celui des armes. La sous-fam. de foudre, sous la forme foudr- ou fulg-, renvoie à la fois à la lumière et au bruit, de foudroyer à fulgurant. Fulminer s’emploie aujourd’hui au sens figuré. A côté du sens premier de flamber et de la flambée, le reste de la sous-fam. s’emploie au sens figuré, à propos surtout de l’argent facilement dépensé. Serge Gainsbourg en a fait la démonstration en direct à la télévision. La médecine est présente, avec l’inflammation par ex. Et le flamant a des plumes de la couleur des flammes.

Complément

Viennent du grec : le flegme, la flemme, le phlegmon, la phlogistique, le phlox.

Masquer les abréviations

Afficher les abréviations

Abréviations et conventions concernant la langue :

abr. abréviation
adj. adjectif
adv. adverbe
a. fr. ancien français
c.-à-d. c’est-à-dire
cf. confer
ex. exemple
fam. familier
fém. féminin
hyb. hybride
id. idem, pareillement
loc. locution
masc. masculin
neut. neutre
part. participe
p.-ê. peut-être
plur. pluriel
pop. populaire
préf. préfixe
prép. préposition
pron. pronom
rac. racine
sing. singulier
subst. substantif
suff. suffixe
vb verbe


Abréviations et conventions concernant le latin :

bas lat. bas latin (à partir du IIIe siècle de notre ère)
lat. latin classique
lat. ecclés. latin ecclésiastique (langue des auteurs chrétiens à partir de la fin de l’Empire)
lat. imp. latin impérial (à partir de la fin du 1er siècle de notre ère)
lat. méd. latin médiéval (à partir du VIIe siècle de notre ère, langue écrite)
lat. pop. latin populaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
lat. vulg. latin vulgaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
grom gallo-roman = latin parlé au Moyen Âge
lat. bot. latin des botanistes


Abréviations et conventions concernant les autres langues :

alld. mot directement emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
als. mot directement emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
angl. mot directement emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
ara. mot directement emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
bre. mot directement emprunté au breton, mais d’origine latine
celt. mot directement emprunté au celtique, mais d’origine latine
esp. mot directement emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
germ. mot directement emprunté au germanique, mais d’origine latine
it. mot directement emprunté à l’italien, mais d’origine latine
occ. mot directement emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
piém. mot directement emprunté au piémontais, mais d’origine latine
port. mot directement emprunté au portugais, mais d’origine latine
prov. mot directement emprunté au provençal, mais d’origine latine

< alld. mot emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
< als. mot emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
< angl. mot emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
< ara. mot emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
< bre. mot emprunté au breton, mais d’origine latine
< celt. mot emprunté au celtique, mais d’origine latine
< esp. mot emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
< germ. mot emprunté au germanique, mais d’origine latine
< it. mot emprunté à l’italien, mais d’origine latine
< occ. mot emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
< piém. mot emprunté au piémontais, mais d’origine latine
< port. mot emprunté au portugais, mais d’origine latine
< prov. mot emprunté au provençal, mais d’origine latine
i.-e. indo-européen
arg. argot
arc. archaïque