La Chair des mots

FANTAISIE

Poésie

Tu partiras là-bas vers des boutiques fantastiques
Vers le supermarché où l’on vend la paresse
Où l’on vend de la mort aussi quand on s’y laisse
Où l’on vend la fumée et le vent en paquet

Léo Ferré, Les Amants tristes

Étymologie

Fantaisie < lat. phantasia ou fantasia = l’imagination < grec phantasia = le spectacle frappant l’imagination, l’apparition de choses extraordinaires < phantazein = apparaître

Domaines

La faune et la flore : fantasia (< ara.)
Le travail manuel : fanal
Les sentiments : fantaisiste (< gre.), fantasque (< it.), pantelant, panteler, pantois (< gre.)
La spiritualité : épiphanie (< gre.), fantasmagorie (< gre.), fantasmagorique (< gre.), fantasmatique (< gre.), fantasme (< gre.), fantasmer (< gre.), fantastique (< gre.), fantastiquement (< gre.), fantomatique (< gre.), fantôme (< gre.), hiérophante (< gre.), phantasme (< gre.)
La physique : diaphane (< gre.)

Commentaire

N’en déplaise à Platon, à Descartes et à quelques dizaines d’autres philosophes, la raison n’est pas toujours la maîtresse du logis. C’est parfois l’imagination, le rêve, le fantasme, le délire, dans des contextes qui peuvent, selon les cas et les personnes, rendre heureux ou malheureux. Le point commun est et reste le sens de la vue. Quelques mots semblent un peu perdus dans cette famille C’est le cas de diaphane qui signifie mot à mot qui permet de voir à travers. De son côté, l’épiphanie est l’action de se montrer, la manifestation de la puissance divine. Le fanal, c’est l’objet lumineux, la lanterne. Le cas de l’adj. pantois est plus complexe : du sens de haletant, on passe à celui d’étonné, à partir d’un vb pantoisier (anc. fr.) qui signifiait avoir des cauchemars, haleter d’émotion (Jacqueline Picoche). Le hiérophante, enfin, c’est celui qui explique les mystères sacrés.

Complément

Viennent du grec : la phase, l’emphase, le phénomène.

Masquer les abréviations

Afficher les abréviations

Abréviations et conventions concernant la langue :

abr. abréviation
adj. adjectif
adv. adverbe
a. fr. ancien français
c.-à-d. c’est-à-dire
cf. confer
ex. exemple
fam. familier
fém. féminin
hyb. hybride
id. idem, pareillement
loc. locution
masc. masculin
neut. neutre
part. participe
p.-ê. peut-être
plur. pluriel
pop. populaire
préf. préfixe
prép. préposition
pron. pronom
rac. racine
sing. singulier
subst. substantif
suff. suffixe
vb verbe


Abréviations et conventions concernant le latin :

bas lat. bas latin (à partir du IIIe siècle de notre ère)
lat. latin classique
lat. ecclés. latin ecclésiastique (langue des auteurs chrétiens à partir de la fin de l’Empire)
lat. imp. latin impérial (à partir de la fin du 1er siècle de notre ère)
lat. méd. latin médiéval (à partir du VIIe siècle de notre ère, langue écrite)
lat. pop. latin populaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
lat. vulg. latin vulgaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
grom gallo-roman = latin parlé au Moyen Âge
lat. bot. latin des botanistes


Abréviations et conventions concernant les autres langues :

alld. mot directement emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
als. mot directement emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
angl. mot directement emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
ara. mot directement emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
bre. mot directement emprunté au breton, mais d’origine latine
celt. mot directement emprunté au celtique, mais d’origine latine
esp. mot directement emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
germ. mot directement emprunté au germanique, mais d’origine latine
it. mot directement emprunté à l’italien, mais d’origine latine
occ. mot directement emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
piém. mot directement emprunté au piémontais, mais d’origine latine
port. mot directement emprunté au portugais, mais d’origine latine
prov. mot directement emprunté au provençal, mais d’origine latine

< alld. mot emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
< als. mot emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
< angl. mot emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
< ara. mot emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
< bre. mot emprunté au breton, mais d’origine latine
< celt. mot emprunté au celtique, mais d’origine latine
< esp. mot emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
< germ. mot emprunté au germanique, mais d’origine latine
< it. mot emprunté à l’italien, mais d’origine latine
< occ. mot emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
< piém. mot emprunté au piémontais, mais d’origine latine
< port. mot emprunté au portugais, mais d’origine latine
< prov. mot emprunté au provençal, mais d’origine latine
i.-e. indo-européen
arg. argot
arc. archaïque