La Chair des mots

FÊLER

Poésie

J'ai lu chez un conteur de Fables,
Qu'un second Rodilard, l'Alexandre des Chats,
L'Attila, le fléau des Rats,
Rendait ces derniers misérables.

La Fontaine, Fables de La Fontaine, Livre III, fable 18, Le Chat et un vieux Rat

Étymologie

Fêler < lat. vulg. fagellare < lat. flagellare < flagrum = le fouet, le martinet (les fêlures ressemblent à des traces de fouet). Une autre étymologie (Littré), moins convaincante, rapproche fêler de fissiculare = découper les entrailles des victimes, donc de fissura = la fissure, de fissus = fendu, de findere = fendre.

Domaines

La faune et la flore : flagellaire, flagelle, flagellé
Le corps : flagellaire, flagelle, flagellé
Le travail manuel : fêlé, fêlure, fléau
Les sentiments : fêlé, flagellateur, flagellation, flageller, fléau
La spiritualité : flagellant

Commentaire

La fêlure est-elle une trace de coup de fouet ou une fissure ? Ce qui est certain, c’est que la sous-fam. de flageller renvoie au fouet, y compris le mot fléau qui désigne d’abord un outil constitué de deux pièces de bois reliées entre elles par un lien de cuir et servant à battre le blé, à une époque où le blé n’était pas contaminé par les pesticides. Le fléau est aussi le levier de la balance et une arme redoutable au Moyen Âge. La flagellation reste aujourd’hui encore pratiquée dans certains pays. Le mot fléau désigne enfin les conséquences de ce dernier usage du fléau : la calamité. La flagellation est donc un fléau. Qu’on se le dise…

Masquer les abréviations

Afficher les abréviations

Abréviations et conventions concernant la langue :

abr. abréviation
adj. adjectif
adv. adverbe
a. fr. ancien français
c.-à-d. c’est-à-dire
cf. confer
ex. exemple
fam. familier
fém. féminin
hyb. hybride
id. idem, pareillement
loc. locution
masc. masculin
neut. neutre
part. participe
p.-ê. peut-être
plur. pluriel
pop. populaire
préf. préfixe
prép. préposition
pron. pronom
rac. racine
sing. singulier
subst. substantif
suff. suffixe
vb verbe


Abréviations et conventions concernant le latin :

bas lat. bas latin (à partir du IIIe siècle de notre ère)
lat. latin classique
lat. ecclés. latin ecclésiastique (langue des auteurs chrétiens à partir de la fin de l’Empire)
lat. imp. latin impérial (à partir de la fin du 1er siècle de notre ère)
lat. méd. latin médiéval (à partir du VIIe siècle de notre ère, langue écrite)
lat. pop. latin populaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
lat. vulg. latin vulgaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
grom gallo-roman = latin parlé au Moyen Âge
lat. bot. latin des botanistes


Abréviations et conventions concernant les autres langues :

alld. mot directement emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
als. mot directement emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
angl. mot directement emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
ara. mot directement emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
bre. mot directement emprunté au breton, mais d’origine latine
celt. mot directement emprunté au celtique, mais d’origine latine
esp. mot directement emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
germ. mot directement emprunté au germanique, mais d’origine latine
it. mot directement emprunté à l’italien, mais d’origine latine
occ. mot directement emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
piém. mot directement emprunté au piémontais, mais d’origine latine
port. mot directement emprunté au portugais, mais d’origine latine
prov. mot directement emprunté au provençal, mais d’origine latine

< alld. mot emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
< als. mot emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
< angl. mot emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
< ara. mot emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
< bre. mot emprunté au breton, mais d’origine latine
< celt. mot emprunté au celtique, mais d’origine latine
< esp. mot emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
< germ. mot emprunté au germanique, mais d’origine latine
< it. mot emprunté à l’italien, mais d’origine latine
< occ. mot emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
< piém. mot emprunté au piémontais, mais d’origine latine
< port. mot emprunté au portugais, mais d’origine latine
< prov. mot emprunté au provençal, mais d’origine latine
i.-e. indo-européen
arg. argot
arc. archaïque