La Chair des mots

DENT

Poésie

Le gouffre de tes yeux, plein d’horribles pensées,
Exhale le vertige, et les danseurs prudents
Ne contempleront pas sans d’amères nausées
Le sourire éternel de tes trente-deux dents.

Charles Baudelaire, Les Fleurs du mal, Danse macabre

Étymologie

Dent < lat. dens = la dent < rac. i.-e. *H1ed- (ed- en lat. comme dans le verbe edere = manger) / *H1d-en- (den- en lat.). Le sanscrit danta = la dent semble (Littré) être la contraction de adanta, part. prés. du verbe ad = manger, avec une racine qu’on retrouve dans le latin edere (avec un [e] bref, sans descendance directe en français) = manger.

Domaines

Les quatre éléments : denticule, denticulé, indentation
La faune et la flore : chiendent, dentale, dent-de-lion, dentée, dentelaire, scarole (< it.), tubulidenté
Le corps : comédon, comestibilité, comestible, comestibles, dentaire, dental, dentelle, dentellerie, dentellier, dentellière, dentier, dentifrice, dentine, dentition, denture, édenté, édenter, labiodentale, obèse, obésité
L’habitat : redan, redent
Le travail manuel : aiche, al dente (it.), bident, cure-dent, denté, dentelé, denteler, dentelure, èche, esche, trident, tridenté
La communication : dental, labiodentale
La médecine : dentiste, obèse, obésité
L’armée : redan, redent
Les loisirs : protège-dents

Commentaire

L’étymologie est formelle : les dents servent à manger, du moins à mastiquer. Commençons par les dents avec une cuisson al dente, la dentale, le dentier, le dentifrice, la dentine (ivoire des dents), la dentition, le dentiste, la denture, la dentée (coup de dents entre chiens et sanglier), etc. La dent peut être métaphorique, avec le bident, pioche à deux dents, le trident, fourche ou bêche à trois dents, le redan (ou redent), découpure ornementale en forme de dent, le chiendent, plante adventice bien connue des jardiniers, la dent-de-lion, autre nom du pissenlit, la dentelle, la dentelure, motif décoratif dentelé, le denticule, petite saillie cubique constituant un ornement de corniche, l’indentation, échancrure d’une côte, retrait dans la mise en page de listing informatique.
La nourriture, quant à elle, apparaît avec les comestibles, l’obésité (avec un sens évolué de ob qui signifie ici "avec profit"). Le même mot lat. esca, la nourriture en général, a donné les termes scarole (salade) et èche, qu’on rencontre aussi sous les formes aiche et esche (nourriture pour poissons, appât). Pour finir, le mot comédon signifie étymologiquement le mangeur : on croyait qu’il mangeait la peau.

Masquer les abréviations

Afficher les abréviations

Abréviations et conventions concernant la langue :

abr. abréviation
adj. adjectif
adv. adverbe
a. fr. ancien français
c.-à-d. c’est-à-dire
cf. confer
ex. exemple
fam. familier
fém. féminin
hyb. hybride
id. idem, pareillement
loc. locution
masc. masculin
neut. neutre
part. participe
p.-ê. peut-être
plur. pluriel
pop. populaire
préf. préfixe
prép. préposition
pron. pronom
rac. racine
sing. singulier
subst. substantif
suff. suffixe
vb verbe


Abréviations et conventions concernant le latin :

bas lat. bas latin (à partir du IIIe siècle de notre ère)
lat. latin classique
lat. ecclés. latin ecclésiastique (langue des auteurs chrétiens à partir de la fin de l’Empire)
lat. imp. latin impérial (à partir de la fin du 1er siècle de notre ère)
lat. méd. latin médiéval (à partir du VIIe siècle de notre ère, langue écrite)
lat. pop. latin populaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
lat. vulg. latin vulgaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
grom gallo-roman = latin parlé au Moyen Âge
lat. bot. latin des botanistes


Abréviations et conventions concernant les autres langues :

alld. mot directement emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
als. mot directement emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
angl. mot directement emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
ara. mot directement emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
bre. mot directement emprunté au breton, mais d’origine latine
celt. mot directement emprunté au celtique, mais d’origine latine
esp. mot directement emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
germ. mot directement emprunté au germanique, mais d’origine latine
it. mot directement emprunté à l’italien, mais d’origine latine
occ. mot directement emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
piém. mot directement emprunté au piémontais, mais d’origine latine
port. mot directement emprunté au portugais, mais d’origine latine
prov. mot directement emprunté au provençal, mais d’origine latine

< alld. mot emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
< als. mot emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
< angl. mot emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
< ara. mot emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
< bre. mot emprunté au breton, mais d’origine latine
< celt. mot emprunté au celtique, mais d’origine latine
< esp. mot emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
< germ. mot emprunté au germanique, mais d’origine latine
< it. mot emprunté à l’italien, mais d’origine latine
< occ. mot emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
< piém. mot emprunté au piémontais, mais d’origine latine
< port. mot emprunté au portugais, mais d’origine latine
< prov. mot emprunté au provençal, mais d’origine latine
i.-e. indo-européen
arg. argot
arc. archaïque