La Chair des mots

CUIRE

Poésie

Je veux aller pieds nus par les rouges sentiers
Que cuisent les flammes de midi

Guy Tirolien, Balles d’or, Prière d’un petit enfant nègre

Étymologie

Cuire < bas lat. cocere < lat. coquere = cuire, fondre, brûler, dessécher, tourmenter < rac. i.-e. *pek- > *kek = idée de mûrir, de cuire.
De son côté, abricot < ara. ibérique al barqouq (où barqouq correspond au lat. praecoquum = précoce) via la catalan aubercot < albercoc.

Domaines

La faune et la flore : abricot, abricotier, herbe aux gueux
Le corps : biscotte (< it.), biscotterie (< it.), biscuit (< it.), biscuiter (< it.), biscuiterie (< it.), biscuitier (< it.), charcuterie, charcutier
L’habitat : arrière-cuisine, cuisine, cuisinette
Le travail manuel : autocuiseur (hyb.), coction, concocter, concoction, cuiseur, cuisine, cuisiné, cuisiner, cuisinier, cuisinière, cuisiniste, cuisson, cuistance, cuistot, cuit, culinaire, décocté, décoction, gazinière (hyb.), maître coq, maître queux, précuit, recuire, recuit
Les sentiments : cuisant, cuite, cuiter (se)
La temporalité : précoce, précocement, précocité
Le travail intellectuel : cuistre, cuistrerie
La politique : gueuserie, gueux
La médecine : charcutage, charcuter

Commentaire

Tous et toutes aux marmites ! Depuis quelques milliers d’années, le passage par le feu rend les mets plus savoureux et plus digestes. Et plutôt deux fois qu’une, quand il s’agit du biscuit. Mais ce n’est pas une raison, quand on est maître queux, ou maître coq sur un navire, pour se cuiter. De son côté, un fruit précoce est cuit, ou plutôt mûr, plus tôt qu’un autre. C’est surtout un fruit dont on hâte la maturité. Le mot cuistre, rappelle Jacqueline Picoche, a d’abord signifié marmiton, puis surveillant subalterne, puis pédant. Pour finir, avant d’être un pauvre, mais sans que l’évolution sémantique apparaisse clairement, le mot gueux a désigné, comme queux, un cuisinier, un marmiton.

Complément

Viennent du grec des mots comme la pepsine, la dyspepsie.

Masquer les abréviations

Afficher les abréviations

Abréviations et conventions concernant la langue :

abr. abréviation
adj. adjectif
adv. adverbe
a. fr. ancien français
c.-à-d. c’est-à-dire
cf. confer
ex. exemple
fam. familier
fém. féminin
hyb. hybride
id. idem, pareillement
loc. locution
masc. masculin
neut. neutre
part. participe
p.-ê. peut-être
plur. pluriel
pop. populaire
préf. préfixe
prép. préposition
pron. pronom
rac. racine
sing. singulier
subst. substantif
suff. suffixe
vb verbe


Abréviations et conventions concernant le latin :

bas lat. bas latin (à partir du IIIe siècle de notre ère)
lat. latin classique
lat. ecclés. latin ecclésiastique (langue des auteurs chrétiens à partir de la fin de l’Empire)
lat. imp. latin impérial (à partir de la fin du 1er siècle de notre ère)
lat. méd. latin médiéval (à partir du VIIe siècle de notre ère, langue écrite)
lat. pop. latin populaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
lat. vulg. latin vulgaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
grom gallo-roman = latin parlé au Moyen Âge
lat. bot. latin des botanistes


Abréviations et conventions concernant les autres langues :

alld. mot directement emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
als. mot directement emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
angl. mot directement emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
ara. mot directement emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
bre. mot directement emprunté au breton, mais d’origine latine
celt. mot directement emprunté au celtique, mais d’origine latine
esp. mot directement emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
germ. mot directement emprunté au germanique, mais d’origine latine
it. mot directement emprunté à l’italien, mais d’origine latine
occ. mot directement emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
piém. mot directement emprunté au piémontais, mais d’origine latine
port. mot directement emprunté au portugais, mais d’origine latine
prov. mot directement emprunté au provençal, mais d’origine latine

< alld. mot emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
< als. mot emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
< angl. mot emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
< ara. mot emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
< bre. mot emprunté au breton, mais d’origine latine
< celt. mot emprunté au celtique, mais d’origine latine
< esp. mot emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
< germ. mot emprunté au germanique, mais d’origine latine
< it. mot emprunté à l’italien, mais d’origine latine
< occ. mot emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
< piém. mot emprunté au piémontais, mais d’origine latine
< port. mot emprunté au portugais, mais d’origine latine
< prov. mot emprunté au provençal, mais d’origine latine
i.-e. indo-européen
arg. argot
arc. archaïque