La Chair des mots

CORPS

Poésie

Quand Margot dégrafait son corsage
Pour donner la gougoutte à son chat
Tous les gars, tous les gars du village
Étaient là, la la la la la

Georges Brassens, Brave Margot

Étymologie

Corps < lat. corpus = le corps < rac. i.-e. *kr-e- / *kr-p- qui désigne le corps

Domaines

Le corps : à mi-corps, corporel, corporellement, corpulence, corpulent, corsage, corsé, corselet, corser, corset, corseter, corsetier, incorporéité, incorporel, justaucorps
L’habitat : arrière-corps, avant-corps
Le travail manuel : corps-mort, corps mort, corser, garde-corps
Les sentiments : à bras-le-corps, haut-le-corps
La spiritualité : corbleu, corporal, incorporéité, incorporel
Le travail intellectuel : corporéité, corpus (lat.), corpusculaire
La physique : corpusculaire, corpuscule, incorporable, incorporation, incorporer, réincorporer
La politique : corporatif, corporation, corporatisme, corporatiste
La médecine : anticorps
L’armée : incorporable, incorporation, incorporer, réincorporer

Commentaire

A quoi opposer le corps ? A l’âme ? A l’esprit ? Au néant ? Est-on un corps ou a-t-on un corps ? That is the question… La corporéité renvoie à la nature matérielle, la corpulence au volume de cette corporéité chez un individu précis. Le corporal est le linge sacré sur lequel le prêtre pose l’hostie et le calice. Toujours dans le voc. religieux, corbleu est un juron euphémique qui est employé pour "par le corps de Dieu". Autrefois, le corselet enserrait la partie inférieure du buste et se laçait par-dessus le corsage, tandis que le corset maintenait la taille et le ventre. Après avoir été au XVIIe siècle un pourpoint serré à la taille, le justaucorps est devenu un sous-vêtement féminin d’un seul tenant, dont le bas se termine en slip. C’est aussi un vêtement ajusté d’une seule pièce utilisé pour la danse et certains sports. Un vin corsé peut ne pas être un vin corse, mais c’est toujours un vin qui a du corps. Le corps-mort est le plus souvent une masse de béton coulée au fond de l’eau et reliée par une chaîne à une bouée en surface. Le corps peut aussi être un ensemble d’éléments ou d’individus réunis en une structure, comme l’illustrent le corpus, la corporation, le corps d’armée répondant à une incorporation. Le corps peut aussi être minuscule, un corpuscule, attaqué dans l’organisme par des anticorps.

Masquer les abréviations

Afficher les abréviations

Abréviations et conventions concernant la langue :

abr. abréviation
adj. adjectif
adv. adverbe
a. fr. ancien français
c.-à-d. c’est-à-dire
cf. confer
ex. exemple
fam. familier
fém. féminin
hyb. hybride
id. idem, pareillement
loc. locution
masc. masculin
neut. neutre
part. participe
p.-ê. peut-être
plur. pluriel
pop. populaire
préf. préfixe
prép. préposition
pron. pronom
rac. racine
sing. singulier
subst. substantif
suff. suffixe
vb verbe


Abréviations et conventions concernant le latin :

bas lat. bas latin (à partir du IIIe siècle de notre ère)
lat. latin classique
lat. ecclés. latin ecclésiastique (langue des auteurs chrétiens à partir de la fin de l’Empire)
lat. imp. latin impérial (à partir de la fin du 1er siècle de notre ère)
lat. méd. latin médiéval (à partir du VIIe siècle de notre ère, langue écrite)
lat. pop. latin populaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
lat. vulg. latin vulgaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
grom gallo-roman = latin parlé au Moyen Âge
lat. bot. latin des botanistes


Abréviations et conventions concernant les autres langues :

alld. mot directement emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
als. mot directement emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
angl. mot directement emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
ara. mot directement emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
bre. mot directement emprunté au breton, mais d’origine latine
celt. mot directement emprunté au celtique, mais d’origine latine
esp. mot directement emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
germ. mot directement emprunté au germanique, mais d’origine latine
it. mot directement emprunté à l’italien, mais d’origine latine
occ. mot directement emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
piém. mot directement emprunté au piémontais, mais d’origine latine
port. mot directement emprunté au portugais, mais d’origine latine
prov. mot directement emprunté au provençal, mais d’origine latine

< alld. mot emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
< als. mot emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
< angl. mot emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
< ara. mot emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
< bre. mot emprunté au breton, mais d’origine latine
< celt. mot emprunté au celtique, mais d’origine latine
< esp. mot emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
< germ. mot emprunté au germanique, mais d’origine latine
< it. mot emprunté à l’italien, mais d’origine latine
< occ. mot emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
< piém. mot emprunté au piémontais, mais d’origine latine
< port. mot emprunté au portugais, mais d’origine latine
< prov. mot emprunté au provençal, mais d’origine latine
i.-e. indo-européen
arg. argot
arc. archaïque