La Chair des mots

COLLE

Poésie

Y a rien qui irrite tant tous les troupeaux honnêtes
Que de ne pas pouvoir me coller d’étiquette !

Henri Tachan, Ni gauche, ni centre, ni droite

Étymologie

Colle < lat. vulg. colla < grec kolla = la gomme, la colle < rac. i.-e. *kel- / *kol- = qui signifie coller

Domaines

Le corps : collant, incollable
Le travail manuel : autocollant, colifichet, collage, collant, coller, colleur, colleuse, décollage, décollement, décoller, désencollage, désencoller, encollage, encoller, encolleur, encolleuse, indécollable, lamellé-collé, préencollé, recollement, recoller
Les sentiments : protocolaire (hyb.), protocole (hyb.)
La communication : collante
Le travail intellectuel : incollable
La physique : colloïdal (< ang.), colloïde (< ang.)

Commentaire

Le sens premier continue à largement dominer dans cette famille Le collant épouse la forme des jambes et des cuisses, à défaut de coller. Coller un étudiant, c’est l’empêcher provisoirement de passer à l’étape suivante du cursus. Une collante est une convocation à un examen. La colle, terme écrit parfois plaisamment khôlle, toujours dans l’argot universitaire, c’est l’épreuve orale que passe régulièrement un étudiant de classes préparatoires, susceptible elle aussi, d’après son nom, de constituer un blocage dans son cursus. Le mot protocole, quant à lui, désignait jadis, rappelle Jacqueline Picoche, "une feuille collée aux chartes, et portant des indications qui les authentifiaient". Quant au colifichet, il s’est agi d’abord d’un petit morceau de papier découpé et représentant diverses figures, que l’on collait ensuite sur un support comme le bois ou le tissu. Le terme a pris ensuite le sens de babiole, de bijou de fantaisie, d’ornement de mauvais goût.

Complément

Quand décoller signifie «décapiter», il appartient à la famille de cou.

Masquer les abréviations

Afficher les abréviations

Abréviations et conventions concernant la langue :

abr. abréviation
adj. adjectif
adv. adverbe
a. fr. ancien français
c.-à-d. c’est-à-dire
cf. confer
ex. exemple
fam. familier
fém. féminin
hyb. hybride
id. idem, pareillement
loc. locution
masc. masculin
neut. neutre
part. participe
p.-ê. peut-être
plur. pluriel
pop. populaire
préf. préfixe
prép. préposition
pron. pronom
rac. racine
sing. singulier
subst. substantif
suff. suffixe
vb verbe


Abréviations et conventions concernant le latin :

bas lat. bas latin (à partir du IIIe siècle de notre ère)
lat. latin classique
lat. ecclés. latin ecclésiastique (langue des auteurs chrétiens à partir de la fin de l’Empire)
lat. imp. latin impérial (à partir de la fin du 1er siècle de notre ère)
lat. méd. latin médiéval (à partir du VIIe siècle de notre ère, langue écrite)
lat. pop. latin populaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
lat. vulg. latin vulgaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
grom gallo-roman = latin parlé au Moyen Âge
lat. bot. latin des botanistes


Abréviations et conventions concernant les autres langues :

alld. mot directement emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
als. mot directement emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
angl. mot directement emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
ara. mot directement emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
bre. mot directement emprunté au breton, mais d’origine latine
celt. mot directement emprunté au celtique, mais d’origine latine
esp. mot directement emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
germ. mot directement emprunté au germanique, mais d’origine latine
it. mot directement emprunté à l’italien, mais d’origine latine
occ. mot directement emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
piém. mot directement emprunté au piémontais, mais d’origine latine
port. mot directement emprunté au portugais, mais d’origine latine
prov. mot directement emprunté au provençal, mais d’origine latine

< alld. mot emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
< als. mot emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
< angl. mot emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
< ara. mot emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
< bre. mot emprunté au breton, mais d’origine latine
< celt. mot emprunté au celtique, mais d’origine latine
< esp. mot emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
< germ. mot emprunté au germanique, mais d’origine latine
< it. mot emprunté à l’italien, mais d’origine latine
< occ. mot emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
< piém. mot emprunté au piémontais, mais d’origine latine
< port. mot emprunté au portugais, mais d’origine latine
< prov. mot emprunté au provençal, mais d’origine latine
i.-e. indo-européen
arg. argot
arc. archaïque