La Chair des mots

CINQ

Poésie

Je suis né, même pas bâtard,
Avec cinq siècles de retard.

Georges Brassens, Le Moyenâgeux

Étymologie

Cinq < bas lat. cinque < lat. quinque < rac. i.-e. *pen-k = cinq

Domaines

La faune et la flore : quiné, quintefeuille
Les groupes humains : quintuplés
Les arts : quinte, quintet, quintette (< it.), quintolet
Les sentiments : esquintant (< prov.), esquinter (< prov.)
La communication : cinq cents milliards de dieux
La spatialité : quinconce
La temporalité : cinquantaine, cinquantenaire, quinquagénaire, quinquennal, quinquennat, quintidi, quinzaine
La spiritualité : cinq cents milliards de dieux, quinquagésime
Le travail intellectuel : cinquantaine, cinquante, cinquantième, cinquième, cinquièmement, quinaire, quine, quint, quinte, quintillion, quinto (it.), quintuple, quintupler, quinze, quinzième, quinzièmement
La physique : quintessence, quintessencié, quintessencier
La politique : quinquennat
La médecine : quinteux
Les loisirs : quine, quintaine, quinte, quinté, quinziste
Divers : Quintillien, Quinze-Vingts

Commentaire

En dehors du chiffre et du nombre, quelques termes présentent une certaine originalité. La quintaine désignait à Rome la cinquième rue du camp militaire, où avait lieu l’entraînement des soldats. Ce fut ensuite, au Moyen Âge, un mannequin monté sur pivot, qui tournait et assenait un coup sur le dos du chevalier qui l’avait maladroitement frappé avec sa lance. Esquinter, c’est d’abord couper en cinq, puis en trop de petits morceaux, et donc déchiqueter, abîmer. En base quinaire, 10 correspond à 6 en base décimale. Étonnant, non ? Les Quinze-Vingts sont un hospice fondé à Paris par Saint Louis, capable de soigner 300 malades. La quintefeuille est une potentille rampante, mais aussi un motif décoratif médiéval à cinq lobes, et, en héraldique, une fleur stylisée à cinq pétales. Les grecs utilisaient une table de Mendeleïev simplifiée à quatre éléments (ou essences) : l’air, l’eau, la terre et le feu. Aristote avait ajouté une cinquième essence, l’extrait subtil, ce qui concentre toutes les vertus d’un corps ou d’un mélange : c’est la quintessence.

Complément

Viennent du grec des mots commençant par pent- (cinq), comme le pentaèdre, pentagonal, le pentagone, le Pentagone, le pentamètre, le pentathlon, la pentecôte.

Masquer les abréviations

Afficher les abréviations

Abréviations et conventions concernant la langue :

abr. abréviation
adj. adjectif
adv. adverbe
a. fr. ancien français
c.-à-d. c’est-à-dire
cf. confer
ex. exemple
fam. familier
fém. féminin
hyb. hybride
id. idem, pareillement
loc. locution
masc. masculin
neut. neutre
part. participe
p.-ê. peut-être
plur. pluriel
pop. populaire
préf. préfixe
prép. préposition
pron. pronom
rac. racine
sing. singulier
subst. substantif
suff. suffixe
vb verbe


Abréviations et conventions concernant le latin :

bas lat. bas latin (à partir du IIIe siècle de notre ère)
lat. latin classique
lat. ecclés. latin ecclésiastique (langue des auteurs chrétiens à partir de la fin de l’Empire)
lat. imp. latin impérial (à partir de la fin du 1er siècle de notre ère)
lat. méd. latin médiéval (à partir du VIIe siècle de notre ère, langue écrite)
lat. pop. latin populaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
lat. vulg. latin vulgaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
grom gallo-roman = latin parlé au Moyen Âge
lat. bot. latin des botanistes


Abréviations et conventions concernant les autres langues :

alld. mot directement emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
als. mot directement emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
angl. mot directement emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
ara. mot directement emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
bre. mot directement emprunté au breton, mais d’origine latine
celt. mot directement emprunté au celtique, mais d’origine latine
esp. mot directement emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
germ. mot directement emprunté au germanique, mais d’origine latine
it. mot directement emprunté à l’italien, mais d’origine latine
occ. mot directement emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
piém. mot directement emprunté au piémontais, mais d’origine latine
port. mot directement emprunté au portugais, mais d’origine latine
prov. mot directement emprunté au provençal, mais d’origine latine

< alld. mot emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
< als. mot emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
< angl. mot emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
< ara. mot emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
< bre. mot emprunté au breton, mais d’origine latine
< celt. mot emprunté au celtique, mais d’origine latine
< esp. mot emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
< germ. mot emprunté au germanique, mais d’origine latine
< it. mot emprunté à l’italien, mais d’origine latine
< occ. mot emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
< piém. mot emprunté au piémontais, mais d’origine latine
< port. mot emprunté au portugais, mais d’origine latine
< prov. mot emprunté au provençal, mais d’origine latine
i.-e. indo-européen
arg. argot
arc. archaïque