La Chair des mots

CŒUR

Poésie

Le cœur, quand ça bat plus, c’est pas la peine d’aller
chercher plus loin, faut laisser faire et c’est très bien.

Léo Ferré, Avec le temps

Étymologie

Cœur < lat. cor = le cœur < < rac. i.-e. *ker- qui désigne le cœur

Domaines

La faune et la flore : cœur-de-pigeon
Les groupes humains : accordailles
Le corps : cardio-vasculaire (hyb.), cordial, précordial
Le travail manuel : accorder, accordeur, cordiforme, raccord, raccordement, raccorder
Les arts : accord, accordéon, accordéoniste, discordant, discorder, inaccordable
Les sentiments : accord, accorder, à contrecœur, concordance, concordant, concorde, concorder, contrecœur, cordial, cordialement, cordialité, courage, courageusement, courageux, courroucer, courroux, crève-cœur, d’accord, décourageant, découragement, décourager, désaccord, désaccorder, discordance, discordant, discorde, discorder, écœurant, écœurement, écœurer, encourageant, encouragement, encourager, haut-le-cœur, inaccordable, miséricorde, miséricordieux, sans-cœur
La spiritualité : concordat, concordataire
La justice : recors (arc.)
La médecine : cardiotonique (hyb.)
Les loisirs : record (ang.), recordman

Commentaire

En avoir ou pas ? d’artichaut ? gros comme ça ? Dans cette grande fam., nous ne nous intéresserons qu’à quelques termes remarquables. La sous-fam. de concorde suppose que les cœurs de deux individus battent au même rythme, celle d’accord que l’un se met à battre au rythme de celui de l’autre, celle de discorde que les deux rythmes restent différents. Au sens métaphorique, le cœur, c’est le courage et la générosité. Accorder, c’est régler la justesse d’un instrument, c’est aussi faire un don. Le mot courroux, quant à lui, pose problème : on peut voir dans [cor-] le radical de cœur. Le courroux est alors un cœur rompu. On peut aussi considérer que [cor-] est l’évolution du préfixe cum- (avec en lat.). Le courroux, c’est alors une rupture avec (quelqu’un). La première solution, sémantiquement au moins, est meilleure. Pour finir, le cœur, c’est (c’était) aussi le siège des souvenirs liés à l’affectivité. Le record est alors une performance digne d’être conservée dans le cœur, donc la mémoire. Le vieux mot recors s’apparente à ce sens. C’est le témoin qu’un huissier peut appeler (en anc. fr., le record est un rappel) en renfort.

Complément

Viennent du grec des mots commençant par (ou comportant) le radical card-, comme l’électrocardiogramme, la cardialgie, cardiaque, cardioïde, la cardiologie, le cardiologue.

Masquer les abréviations

Afficher les abréviations

Abréviations et conventions concernant la langue :

abr. abréviation
adj. adjectif
adv. adverbe
a. fr. ancien français
c.-à-d. c’est-à-dire
cf. confer
ex. exemple
fam. familier
fém. féminin
hyb. hybride
id. idem, pareillement
loc. locution
masc. masculin
neut. neutre
part. participe
p.-ê. peut-être
plur. pluriel
pop. populaire
préf. préfixe
prép. préposition
pron. pronom
rac. racine
sing. singulier
subst. substantif
suff. suffixe
vb verbe


Abréviations et conventions concernant le latin :

bas lat. bas latin (à partir du IIIe siècle de notre ère)
lat. latin classique
lat. ecclés. latin ecclésiastique (langue des auteurs chrétiens à partir de la fin de l’Empire)
lat. imp. latin impérial (à partir de la fin du 1er siècle de notre ère)
lat. méd. latin médiéval (à partir du VIIe siècle de notre ère, langue écrite)
lat. pop. latin populaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
lat. vulg. latin vulgaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
grom gallo-roman = latin parlé au Moyen Âge
lat. bot. latin des botanistes


Abréviations et conventions concernant les autres langues :

alld. mot directement emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
als. mot directement emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
angl. mot directement emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
ara. mot directement emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
bre. mot directement emprunté au breton, mais d’origine latine
celt. mot directement emprunté au celtique, mais d’origine latine
esp. mot directement emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
germ. mot directement emprunté au germanique, mais d’origine latine
it. mot directement emprunté à l’italien, mais d’origine latine
occ. mot directement emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
piém. mot directement emprunté au piémontais, mais d’origine latine
port. mot directement emprunté au portugais, mais d’origine latine
prov. mot directement emprunté au provençal, mais d’origine latine

< alld. mot emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
< als. mot emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
< angl. mot emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
< ara. mot emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
< bre. mot emprunté au breton, mais d’origine latine
< celt. mot emprunté au celtique, mais d’origine latine
< esp. mot emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
< germ. mot emprunté au germanique, mais d’origine latine
< it. mot emprunté à l’italien, mais d’origine latine
< occ. mot emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
< piém. mot emprunté au piémontais, mais d’origine latine
< port. mot emprunté au portugais, mais d’origine latine
< prov. mot emprunté au provençal, mais d’origine latine
i.-e. indo-européen
arg. argot
arc. archaïque