La Chair des mots

BOÎTE

Poésie

Au marché de Briv’ la Gaillarde,
À propos de bottes d’oignons,
Quelques douzaines de gaillardes
Se crêpaient un jour le chignon.

Georges Brassens, Hécatombe

Étymologie

Boîte < lat. méd. buxida < grom. buxta < lat. vulg. buxita < buxis < lat. buxis ou pyxis < buxum ou buxus = le buis, l’objet en buis < grec pyxis = boîte de buis pour médicaments, encrier < puxos = le buis

Domaines

La faune et la flore : buis, buissière, pyxide
Le corps : boitement, boiter, boiterie, boiteux, boitillement, boitiller, botte, botter, bottillon, bottine
L’habitat : boisseau, box (ang.)
Le travail manuel : boisseau, boisselier, boissellerie, boîtier, bottier, boussole (< it.), déboîtement, déboîter, débotter, emboîtable, emboîtage, emboîtement, emboîter, emboîture, ouvre-boîtes, pyxide, remboîtage, remboîtement, remboîter, tire-botte
Les sentiments : au débotté, au débotter, déboussoler
La spiritualité : pyxide
La médecine : bot, pied-bot

Commentaire

Le buis reste directement présent dans la buissière, la pyxide, terme qui renvoie à toute sorte de boîtes. Du buis, on passe à la sous-famille de boîte, avec le boîtier, déboîter, emboîter, etc. À cette sous-famille se rattachent le box, qui devient la box comme modem évolué, la boussole. Ensuite, on passe de la certitude à la très forte probabilité. Boiter semble renvoyer à la notion d’articulation osseuse, de la hanche et du genou en particulier, définie comme une boîte. Déboîter s’emploie d’ailleurs pour signifier « sortir de l’articulation osseuse ». Boiter signifierait alors, étymologiquement, « avoir mal à la boîte » !
On passe ensuite de la probabilité à la vraisemblance avec bot. L’adj. peut provenir du germ. « bott » signifiant « arrondi », « émoussé », « trapu », ou être le résultat d’une onomatopée, ou résulter, c’est le plus vraisemblable, d’un croisement du germ. avec la rac. de boîte, d’autant qu’une personne affectée d’un pied bot boite. La sous-famille de botte semble quant à elle pouvoir être rattachée à bot, encore qu’il existe plusieurs emplois de botte qui n'ont peut-être pas tous la même origine. Il est possible qu’une acception du mot botte ait d’abord désigné un tonneau, d’où le boisseau, puis, par analogie, la chaussure grossière.

Complément

La botte, au sens de la «gerbe», vient du moy ht alld.

Masquer les abréviations

Afficher les abréviations

Abréviations et conventions concernant la langue :

abr. abréviation
adj. adjectif
adv. adverbe
a. fr. ancien français
c.-à-d. c’est-à-dire
cf. confer
ex. exemple
fam. familier
fém. féminin
hyb. hybride
id. idem, pareillement
loc. locution
masc. masculin
neut. neutre
part. participe
p.-ê. peut-être
plur. pluriel
pop. populaire
préf. préfixe
prép. préposition
pron. pronom
rac. racine
sing. singulier
subst. substantif
suff. suffixe
vb verbe


Abréviations et conventions concernant le latin :

bas lat. bas latin (à partir du IIIe siècle de notre ère)
lat. latin classique
lat. ecclés. latin ecclésiastique (langue des auteurs chrétiens à partir de la fin de l’Empire)
lat. imp. latin impérial (à partir de la fin du 1er siècle de notre ère)
lat. méd. latin médiéval (à partir du VIIe siècle de notre ère, langue écrite)
lat. pop. latin populaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
lat. vulg. latin vulgaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
grom gallo-roman = latin parlé au Moyen Âge
lat. bot. latin des botanistes


Abréviations et conventions concernant les autres langues :

alld. mot directement emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
als. mot directement emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
angl. mot directement emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
ara. mot directement emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
bre. mot directement emprunté au breton, mais d’origine latine
celt. mot directement emprunté au celtique, mais d’origine latine
esp. mot directement emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
germ. mot directement emprunté au germanique, mais d’origine latine
it. mot directement emprunté à l’italien, mais d’origine latine
occ. mot directement emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
piém. mot directement emprunté au piémontais, mais d’origine latine
port. mot directement emprunté au portugais, mais d’origine latine
prov. mot directement emprunté au provençal, mais d’origine latine

< alld. mot emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
< als. mot emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
< angl. mot emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
< ara. mot emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
< bre. mot emprunté au breton, mais d’origine latine
< celt. mot emprunté au celtique, mais d’origine latine
< esp. mot emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
< germ. mot emprunté au germanique, mais d’origine latine
< it. mot emprunté à l’italien, mais d’origine latine
< occ. mot emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
< piém. mot emprunté au piémontais, mais d’origine latine
< port. mot emprunté au portugais, mais d’origine latine
< prov. mot emprunté au provençal, mais d’origine latine
i.-e. indo-européen
arg. argot
arc. archaïque