La Chair des mots

BŒUF

Poésie

Ces mains qui me font du fla-fla
Ces mains ruminantes qui meuglent
Cette rumeur me suit longtemps

Léo Ferré, La Mémoire et la Mer

Étymologie

Bœuf < lat. bos = le bœuf < rac. i.-e. *geH3-w- (bov- en lat., sous influence de l’osco-ombrien) qui désigne le bœuf ou le taureau

Domaines

La faune et la flore : arrête-bœuf, beuglant, beuglement, beugler, bouse, bousier, bouvier, bouvillon, bouvreuil, bovidé, bovidés, bovin, boviné, bugle, bugrane (< gre.), buse, foie-de-bœuf, garde-bœuf, langue-de-bœuf, meuglement, meugler, ovibos, pique-bœuf
Les groupes humains : boy (ang.)
Le corps : beefsteak (ang.), bifteck (ang.), rosbif (ang.)
L’habitat : boui-boui, bouverie, bouvril, œil-de-bœuf
Le travail manuel : bousillage, bousiller, bousilleur, buse, cow-boy (ang.), nerf de bœuf
Les arts : beuglante, buccin, bugle

Commentaire

Si beugler a subi l’influence de meugler et concurrence ce vb ; si l’ang. apparaît ici et là, plus ou moins francisé ; si la faune, outre les bovins, (garde-bœuf, bouvreuil… ) et la flore (foie-de-bœuf, langue-de-bœuf, bugrane appelé aussi arrête-bœuf… ) sont bien représentés ; si le boui-boui nous rappelle qu’il était autrefois une étable ; si le bouvril est l’antichambre de la mort pour le bœuf ; si le buccin et le bugle sont au départ des cornes de bovidés ; si la buse (tuyau) était au départ elle aussi constituée d’une corne de bovin ; et si l’ovibos tient à la fois du mouton (ovi-) et du bœuf (-bos), le mot bouse et la sous-famille associée posent problème. Le terme est peut-être associé à bœuf, mais certains le rattachent à bobine , d’autres à « boue » (mot gaulois). Il a pour le moins subi une certaine influence de bœuf.
Le bousier, lui, (ses larves en tout cas) se nourrit de bouses, et bousiller, aujourd’hui « mal travailler », signifiait jadis « construire en torchis, en malaxant de la terre argileuse avec de la paille et de l’eau, et pourquoi pas des bouses de vaches », comme jadis les Massaï en Afrique, à moins que ce soit simplement l’aspect et la couleur du mélange qui évoquent la bouse. Seul un [s] sépare au demeurant la boue de la bouse !

Complément

Viennent du grec des mots comme la boulimie, bucolique, boulimique, le bucrane.
La buse, quand le mot désigne un oiseau, n’appartient pas à la famille de bœuf, mais à celle de buse)

Masquer les abréviations

Afficher les abréviations

Abréviations et conventions concernant la langue :

abr. abréviation
adj. adjectif
adv. adverbe
a. fr. ancien français
c.-à-d. c’est-à-dire
cf. confer
ex. exemple
fam. familier
fém. féminin
hyb. hybride
id. idem, pareillement
loc. locution
masc. masculin
neut. neutre
part. participe
p.-ê. peut-être
plur. pluriel
pop. populaire
préf. préfixe
prép. préposition
pron. pronom
rac. racine
sing. singulier
subst. substantif
suff. suffixe
vb verbe


Abréviations et conventions concernant le latin :

bas lat. bas latin (à partir du IIIe siècle de notre ère)
lat. latin classique
lat. ecclés. latin ecclésiastique (langue des auteurs chrétiens à partir de la fin de l’Empire)
lat. imp. latin impérial (à partir de la fin du 1er siècle de notre ère)
lat. méd. latin médiéval (à partir du VIIe siècle de notre ère, langue écrite)
lat. pop. latin populaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
lat. vulg. latin vulgaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
grom gallo-roman = latin parlé au Moyen Âge
lat. bot. latin des botanistes


Abréviations et conventions concernant les autres langues :

alld. mot directement emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
als. mot directement emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
angl. mot directement emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
ara. mot directement emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
bre. mot directement emprunté au breton, mais d’origine latine
celt. mot directement emprunté au celtique, mais d’origine latine
esp. mot directement emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
germ. mot directement emprunté au germanique, mais d’origine latine
it. mot directement emprunté à l’italien, mais d’origine latine
occ. mot directement emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
piém. mot directement emprunté au piémontais, mais d’origine latine
port. mot directement emprunté au portugais, mais d’origine latine
prov. mot directement emprunté au provençal, mais d’origine latine

< alld. mot emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
< als. mot emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
< angl. mot emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
< ara. mot emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
< bre. mot emprunté au breton, mais d’origine latine
< celt. mot emprunté au celtique, mais d’origine latine
< esp. mot emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
< germ. mot emprunté au germanique, mais d’origine latine
< it. mot emprunté à l’italien, mais d’origine latine
< occ. mot emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
< piém. mot emprunté au piémontais, mais d’origine latine
< port. mot emprunté au portugais, mais d’origine latine
< prov. mot emprunté au provençal, mais d’origine latine
i.-e. indo-européen
arg. argot
arc. archaïque