La Chair des mots

ART

Poésie

Bijou, Bijou
Y a des feux rouges partout
Puis, au coin de la rue
L’Armée du Salut qui joue

Alain Bashung, Bijou, Bijou

Étymologie

Art < lat. ars = la technique, la manière, le métier

Domaines

Les quatre éléments : armillaire
La faune et la flore : armillaire, inerme
Le corps : articulaire, articulation, articulatoire, articulé, articuler, désarticulation, désarticuler, inarticulé, orteil
Le travail manuel : alarme (< it.), armateur, armature, armoire, artefact (ang.), artifice, artificialisation, artificialiser, artificialité, artificiel, artificiellement, artificieusement, artificieux, artisan, artisanal, artisanalement, artisanat, inerte, inertie, inertiel
Les arts : artiste, artistement, artistique, artistiquement, beaux-arts, commedia dell’arte (it.), harmonie (< gre.), harmonieux (< gre.), harmonique (< gre.), harmoniser (< gre.), pop art, quat’zarts
Les sentiments : alarmant, alarme (< it.), alarmer, alarmisme, alarmiste, désarmant, désarmer
La communication : armoiries, armorial, armorier, article
La spiritualité : rite, ritualisation, ritualiser, ritualisme, ritualiste, rituel, rituellement
Le travail intellectuel : arithmétique (< gre.)
L’économie : article
La médecine : arthrite (< gre.)
L’armée : arme, armé, armée, armement, armer, armistice, armure, armurerie, armurier, artillerie, artilleur, désarmement, désarmer, gendarme, gendarmer, gendarmer (se), gendarmerie, réarmement, réarmer, surarmement
Les loisirs : artificier

Commentaire

L’art, c’est d’abord un ajustement. On est encore tout près de ce sens avec des mots comme l’article (jointure de deux os, là où ils s’ajustent l’un à l’autre), l’orteil, l’articulation, articuler, inerte (sans mouvement, puis sans énergie), l’armille (un petit anneau, en architecture, à partir du lat. « arma » qui désignait le bras, tandis qu’ « armilla », le bracelet, a donné l’adj. armillaire : une sphère armillaire est un assemblage de cercles figurant les mouvements apparents des astres et au centre desquels un globe représente la Terre).
La première évolution fait passer de la notion d’ajustement à celle de technique, comme le suggèrent des termes comme l’artefact, l’artisan, ou des expressions comme les Arts et Métiers, l’homme de l’art. L’Art poétique de Boileau est un ouvrage sur la technique de la versification et de l’écriture poétique. Cette notion de technique se rencontre dans de nombreux domaines, comme le commerce maritime (l’armateur), le monde des armes (l’armement, l’armée, l’armure, l’armistice, l’artillerie, l’artificier, la gendarmerie, les armoiries, armorier, désarmer, désarmant, l’alarme, terme construit à partir de l’it. « all’arme » qui signifie « aux armes ! »), la religion (le rite, ritualiser, rituel), le mobilier (l’armoire, où l’on a commencé par ranger des armes).
De cette approche technique, on passe au sens le plus évident aujourd’hui du mot art, à savoir ce qui s’exprime dans des disciplines réputées artistiques, à savoir les beaux-arts. On rencontre alors les quat’zarts, l’artiste, la commedia dell’arte (it.), le pop art.
Une dernière évolution de la rac. fait passer de la notion de technique à l’idée de quelque chose de fabriqué, de non-naturel, donc d’artificiel.

Complément

Viennent du grec des mots comme l’arthrose, le logarithme, la philharmonie.

Masquer les abréviations

Afficher les abréviations

Abréviations et conventions concernant la langue :

abr. abréviation
adj. adjectif
adv. adverbe
a. fr. ancien français
c.-à-d. c’est-à-dire
cf. confer
ex. exemple
fam. familier
fém. féminin
hyb. hybride
id. idem, pareillement
loc. locution
masc. masculin
neut. neutre
part. participe
p.-ê. peut-être
plur. pluriel
pop. populaire
préf. préfixe
prép. préposition
pron. pronom
rac. racine
sing. singulier
subst. substantif
suff. suffixe
vb verbe


Abréviations et conventions concernant le latin :

bas lat. bas latin (à partir du IIIe siècle de notre ère)
lat. latin classique
lat. ecclés. latin ecclésiastique (langue des auteurs chrétiens à partir de la fin de l’Empire)
lat. imp. latin impérial (à partir de la fin du 1er siècle de notre ère)
lat. méd. latin médiéval (à partir du VIIe siècle de notre ère, langue écrite)
lat. pop. latin populaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
lat. vulg. latin vulgaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
grom gallo-roman = latin parlé au Moyen Âge
lat. bot. latin des botanistes


Abréviations et conventions concernant les autres langues :

alld. mot directement emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
als. mot directement emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
angl. mot directement emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
ara. mot directement emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
bre. mot directement emprunté au breton, mais d’origine latine
celt. mot directement emprunté au celtique, mais d’origine latine
esp. mot directement emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
germ. mot directement emprunté au germanique, mais d’origine latine
it. mot directement emprunté à l’italien, mais d’origine latine
occ. mot directement emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
piém. mot directement emprunté au piémontais, mais d’origine latine
port. mot directement emprunté au portugais, mais d’origine latine
prov. mot directement emprunté au provençal, mais d’origine latine

< alld. mot emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
< als. mot emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
< angl. mot emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
< ara. mot emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
< bre. mot emprunté au breton, mais d’origine latine
< celt. mot emprunté au celtique, mais d’origine latine
< esp. mot emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
< germ. mot emprunté au germanique, mais d’origine latine
< it. mot emprunté à l’italien, mais d’origine latine
< occ. mot emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
< piém. mot emprunté au piémontais, mais d’origine latine
< port. mot emprunté au portugais, mais d’origine latine
< prov. mot emprunté au provençal, mais d’origine latine
i.-e. indo-européen
arg. argot
arc. archaïque