La Chair des mots

ÉTOILE

Poésie

L’étoile a pleuré rose au cœur de tes oreilles,
L’infini roulé blanc de ta nuque à tes reins
La mer a perlé rousse à tes mammes vermeilles
Et l’Homme saigné noir à ton flanc souverain.

Arthur Rimbaud, Poésies, L'Étoile a pleuré rose...

Étymologie

Étoile < lat. vulg. stela < lat. stella < rac. i.-e. *st-el- / *st-er- (ou p.-ê. H2s-t-r- (astr-)) qui désigne les astres. Cependant, la rac. str-, en sanscrit, qui signifie disperser, laisse supposer qu’il s’agit là du sens premier et que les astres sont des corps dispersés dans le ciel.

Domaines

Les quatre éléments : astral, astre, constellation, constellé, consteller, étoilé, étoilement, étoiler, interstellaire, stellaire
La faune et la flore : aster (lat.), astérie, étoile-d’argent
Le corps : astragale (< gre.)
Le travail manuel : astronaute (< gre.), astronautique (< gre.), astronef (hyb.)
Les sentiments : désastre (< it.), désastreusement, désastreux, malotru, star (ang.), starlette, superstar, trois-étoiles
La communication : astérisque (< gre.)
La spatialité : circumstellaire
Le travail intellectuel : astronome (<gre.), astronomie (<gre.), astronomique (< gre.), astronomiquement (< gre.)
L’économie : sterling (ang.)
Divers : Estelle

Commentaire

Laissons de côté tous les termes qui renvoient en dénotation à la notion d’astres, ces corps dispersés dans le ciel. La botanique retient l’étoile-d’argent et l’aster (appelé aussi vendangeuse), ainsi nommé à cause de la forme de ses fleurs. Entre autres significations, l’astragale désigne un os du tarse qui s’articule avec le tibia et le péroné. Le terme astérie est le nom savant de l’étoile de mer. L’astérisque est étymologiquement une petite étoile. La starlette aussi. La star est, quant à elle, une grande étoile. Le terme ang. sterling signifie étoilé en parlant d’une monnaie. L’astre a gardé une fonction magique chère aux adeptes de l’astrologie et qu’on retrouve dans des mots comme malotru (né sous une mauvaise étoile) ou désastreux (même sens, étymologiquement parlant).

Complément

Viennent du grec des mots comme l’astrologue, astrologique, l’astrologie, l’astrophysique, l’astrophysicien, l’astrolabe, l’astéroïde.

Masquer les abréviations

Afficher les abréviations

Abréviations et conventions concernant la langue :

abr. abréviation
adj. adjectif
adv. adverbe
a. fr. ancien français
c.-à-d. c’est-à-dire
cf. confer
ex. exemple
fam. familier
fém. féminin
hyb. hybride
id. idem, pareillement
loc. locution
masc. masculin
neut. neutre
part. participe
p.-ê. peut-être
plur. pluriel
pop. populaire
préf. préfixe
prép. préposition
pron. pronom
rac. racine
sing. singulier
subst. substantif
suff. suffixe
vb verbe


Abréviations et conventions concernant le latin :

bas lat. bas latin (à partir du IIIe siècle de notre ère)
lat. latin classique
lat. ecclés. latin ecclésiastique (langue des auteurs chrétiens à partir de la fin de l’Empire)
lat. imp. latin impérial (à partir de la fin du 1er siècle de notre ère)
lat. méd. latin médiéval (à partir du VIIe siècle de notre ère, langue écrite)
lat. pop. latin populaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
lat. vulg. latin vulgaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
grom gallo-roman = latin parlé au Moyen Âge
lat. bot. latin des botanistes


Abréviations et conventions concernant les autres langues :

alld. mot directement emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
als. mot directement emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
angl. mot directement emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
ara. mot directement emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
bre. mot directement emprunté au breton, mais d’origine latine
celt. mot directement emprunté au celtique, mais d’origine latine
esp. mot directement emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
germ. mot directement emprunté au germanique, mais d’origine latine
it. mot directement emprunté à l’italien, mais d’origine latine
occ. mot directement emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
piém. mot directement emprunté au piémontais, mais d’origine latine
port. mot directement emprunté au portugais, mais d’origine latine
prov. mot directement emprunté au provençal, mais d’origine latine

< alld. mot emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
< als. mot emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
< angl. mot emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
< ara. mot emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
< bre. mot emprunté au breton, mais d’origine latine
< celt. mot emprunté au celtique, mais d’origine latine
< esp. mot emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
< germ. mot emprunté au germanique, mais d’origine latine
< it. mot emprunté à l’italien, mais d’origine latine
< occ. mot emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
< piém. mot emprunté au piémontais, mais d’origine latine
< port. mot emprunté au portugais, mais d’origine latine
< prov. mot emprunté au provençal, mais d’origine latine
i.-e. indo-européen
arg. argot
arc. archaïque