La Chair des mots

ÉTÉ

Poésie

Vous avez bousculé le ciel,
Vous avez repoussé l’hiver
Et réinventé les étés

Barbara, Pantin

Étymologie

Été < lat. aestas < rac. i.-e. *H2yd- qui signifie brûler, bouillonner. Le sanscrit propose une rac. idh- qui signifie allumer.

Domaines

Les quatre éléments : estuaire, estuarien, étésien, étiage, étier
La faune et la flore : estivation, estive, estiver
L’habitat : édicule, édification, édifice, édifier, réédification, réédifier
Le travail manuel : métivier
Les sentiments : édifiant
La temporalité : estivage, estival, estivant
Le travail intellectuel : édification, édifier
La politique : édile, édilitaire, édilité
Les loisirs : estivant

Commentaire

L’idée première de bouillonner est encore bien présente, dans l’estuaire et l’étier (canal qui amène de l’eau de mer dans les marais salants). L’étiage est le niveau moyen le plus bas d’un cours d’eau. Ça bouillonne peu, mais ça chauffe, d’où le second sens de la rac. qui renvoie à l’été, à la chaleur, avec l’estive, les vents étésiens qui soufflent en été, même s’ils viennent du Nord, en Méditerranée orientale. L’édifice constitue une superbe synecdoque : le terme désigne d’abord le foyer, puis la hutte primitive, puis la maison tout entière, voire l’immeuble. L’édile, à Rome, était chargé de l’entretien des édifices. C’est toujours l’urbanisme qui occupe beaucoup les édiles modernes. Et de la notion de construction, on passe à celle de formation morale avec le second sens d’édifier.
Requiem pour un métier d’autrefois : le métivier, terme construit sur messis, la moisson, et aestas, l’été, était une "personne employée à la journée ou à la saison, dans les fermes, le temps des moissons". (Gérard Boutet, La France en héritage, Perrin, 2007)

Complément

Viennent du grec : l’éther, l’éthyle, le polyester.

Masquer les abréviations

Afficher les abréviations

Abréviations et conventions concernant la langue :

abr. abréviation
adj. adjectif
adv. adverbe
a. fr. ancien français
c.-à-d. c’est-à-dire
cf. confer
ex. exemple
fam. familier
fém. féminin
hyb. hybride
id. idem, pareillement
loc. locution
masc. masculin
neut. neutre
part. participe
p.-ê. peut-être
plur. pluriel
pop. populaire
préf. préfixe
prép. préposition
pron. pronom
rac. racine
sing. singulier
subst. substantif
suff. suffixe
vb verbe


Abréviations et conventions concernant le latin :

bas lat. bas latin (à partir du IIIe siècle de notre ère)
lat. latin classique
lat. ecclés. latin ecclésiastique (langue des auteurs chrétiens à partir de la fin de l’Empire)
lat. imp. latin impérial (à partir de la fin du 1er siècle de notre ère)
lat. méd. latin médiéval (à partir du VIIe siècle de notre ère, langue écrite)
lat. pop. latin populaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
lat. vulg. latin vulgaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
grom gallo-roman = latin parlé au Moyen Âge
lat. bot. latin des botanistes


Abréviations et conventions concernant les autres langues :

alld. mot directement emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
als. mot directement emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
angl. mot directement emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
ara. mot directement emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
bre. mot directement emprunté au breton, mais d’origine latine
celt. mot directement emprunté au celtique, mais d’origine latine
esp. mot directement emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
germ. mot directement emprunté au germanique, mais d’origine latine
it. mot directement emprunté à l’italien, mais d’origine latine
occ. mot directement emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
piém. mot directement emprunté au piémontais, mais d’origine latine
port. mot directement emprunté au portugais, mais d’origine latine
prov. mot directement emprunté au provençal, mais d’origine latine

< alld. mot emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
< als. mot emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
< angl. mot emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
< ara. mot emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
< bre. mot emprunté au breton, mais d’origine latine
< celt. mot emprunté au celtique, mais d’origine latine
< esp. mot emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
< germ. mot emprunté au germanique, mais d’origine latine
< it. mot emprunté à l’italien, mais d’origine latine
< occ. mot emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
< piém. mot emprunté au piémontais, mais d’origine latine
< port. mot emprunté au portugais, mais d’origine latine
< prov. mot emprunté au provençal, mais d’origine latine
i.-e. indo-européen
arg. argot
arc. archaïque