La Chair des mots

ÉNERGIE

Poésie

Sur les pistes de l’inconscient, il y a des balises baveuses toujours un peu se souvenant du frichti, de l’organe, du repu

Léo Ferré, Il n’y a plus rien

Étymologie

Énergie < bas lat. energia = la force, l’énergie < grec energia = la force qui s’exerce à l’extérieur par l’activité, la force en action < rac. i.-e. *wer-g- / *wor-g- qui traduit la notion d’action

Domaines

Le corps : organe (< gre.), organique (< gre.), organiquement (< gre.), organisme (< gre.)
Le travail manuel : organeau (< gre.)
Les arts : organier (< gre.), organiste (< gre.), orgue (< gre.)
Les sentiments : désorganisateur (< gre.), désorganisation (< gre.), désorganisé (< gre.), désorganiser (< gre.), énergique (< gre.), énergumène (< gre.), inorganisable (< gre.), inorganisation (< gre.), inorganisé (< gre.), organisable (< gre.), organisateur (< gre.), organisation (< gre.), organisationnel (< gre.), organisé (< gre.), organiser (< gre.), orgiaque (< gre.), orgiastique (< gre.), orgie (< gre.), réorganisateur (< gre.), réorganisation (< gre.), réorganiser (< gre.)
La communication : exergue (< gre.)
Le travail intellectuel : organicisme (< gre.)
La physique : biénergie (hyb.), énergétique (< gre.), énergique (< gre.), inorganique (< gre.), organicien (< gre.), organique (< gre.), organiquement (< gre.)
La justice : ergastule (< gre.)
La médecine : organicisme (< gre.)

Commentaire

Les origines grecques sont encore bien perceptibles dans toute la famille. La notion de base est celle d’une force en action. Elle reste très présente. Quelques termes méritent qu’on s’arrête quelques instants sur eux. L’ergastule était à Rome une prison souterraine, un local servant de logement aux gladiateurs et aux esclaves. L’exergue, c’est (inscription sur une médaille, puis inscription en tête d’un ouvrage) quelque chose en dehors de l’œuvre. L’organe est un mot qui a d’abord désigné un instrument de musique, puis une partie d’un tout (corps ou machine). La racine est la même que dans orgue. L’organeau est, dans le domaine maritime, un anneau qui relie l’ancre à la chaîne ou qui est scellé dans la maçonnerie d’un quai et destiné à amarrer les bateaux. Après avoir concerné les fêtes de Dionysos (Bacchus), l’orgie est une dépense excessive d’énergie. Pour finir, l’énergumène est étymologiquement possédé par le démon.

Complément

Viennent du grec des mots comme l’organigramme, la synergie, l’allergie, la chirurgie, le démiurge, Panurge, l’argon.
Viennent du germ. : le boulevard (sens premier = sorte de rempart), boulevardier.

Masquer les abréviations

Afficher les abréviations

Abréviations et conventions concernant la langue :

abr. abréviation
adj. adjectif
adv. adverbe
a. fr. ancien français
c.-à-d. c’est-à-dire
cf. confer
ex. exemple
fam. familier
fém. féminin
hyb. hybride
id. idem, pareillement
loc. locution
masc. masculin
neut. neutre
part. participe
p.-ê. peut-être
plur. pluriel
pop. populaire
préf. préfixe
prép. préposition
pron. pronom
rac. racine
sing. singulier
subst. substantif
suff. suffixe
vb verbe


Abréviations et conventions concernant le latin :

bas lat. bas latin (à partir du IIIe siècle de notre ère)
lat. latin classique
lat. ecclés. latin ecclésiastique (langue des auteurs chrétiens à partir de la fin de l’Empire)
lat. imp. latin impérial (à partir de la fin du 1er siècle de notre ère)
lat. méd. latin médiéval (à partir du VIIe siècle de notre ère, langue écrite)
lat. pop. latin populaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
lat. vulg. latin vulgaire (à partir du IIIe siècle de notre ère, et dont les formes ne sont pas attestées dans les textes) (1)
grom gallo-roman = latin parlé au Moyen Âge
lat. bot. latin des botanistes


Abréviations et conventions concernant les autres langues :

alld. mot directement emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
als. mot directement emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
angl. mot directement emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
ara. mot directement emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
bre. mot directement emprunté au breton, mais d’origine latine
celt. mot directement emprunté au celtique, mais d’origine latine
esp. mot directement emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
germ. mot directement emprunté au germanique, mais d’origine latine
it. mot directement emprunté à l’italien, mais d’origine latine
occ. mot directement emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
piém. mot directement emprunté au piémontais, mais d’origine latine
port. mot directement emprunté au portugais, mais d’origine latine
prov. mot directement emprunté au provençal, mais d’origine latine

< alld. mot emprunté à l’allemand, mais d’origine latine
< als. mot emprunté à l’alsacien, mais d’origine latine
< angl. mot emprunté à l’anglais, mais d’origine latine
< ara. mot emprunté à l’arabe, mais d’origine latine
< bre. mot emprunté au breton, mais d’origine latine
< celt. mot emprunté au celtique, mais d’origine latine
< esp. mot emprunté à l’espagnol, mais d’origine latine
< germ. mot emprunté au germanique, mais d’origine latine
< it. mot emprunté à l’italien, mais d’origine latine
< occ. mot emprunté à l’occitan, mais d’origine latine
< piém. mot emprunté au piémontais, mais d’origine latine
< port. mot emprunté au portugais, mais d’origine latine
< prov. mot emprunté au provençal, mais d’origine latine
i.-e. indo-européen
arg. argot
arc. archaïque